Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/11/2009

Maddie: la nouvelle campagne démarre aujourd’hui

Kate frente a imagem de Madeleine.jpgL'heure de Kate est arrivée

Kate McCann, la mère de la fillette anglaise qui a disparu à Algarve il y a plus de 2 ans, est le visage de la nouvelle campagne que le couple lance aujourd'hui conjointement avec la police de Londres et le centre de protection contre l'exploitation des enfants (CEOP).
Maintenant que les jumeaux Sean et Amélie fréquentent quotidiennement l'école, la mère de Maddie prétend assumer un rôle plus actif dans la campagne que le couple a lancée neuf jours après la disparition et qui entre maintenant "dans une nouvelle phase".
La nouvelle campagne, avec l'aide de Lift Consulting, entreprise portugaise spécialiste dans la communication, vise notre pays où le couple McCann dit croire que quelqu'un pourrait encore détenir des informations au sujet de ce qui, de fait, serait arrivé à l'enfant la nuit ou elle a disparu.
Le lancement de la nouvelle campagne démarre aujourd'hui dans la capitale britannique ou la presse a été invitée à participer à deux briefings — "pour cause d'un changement d'horaire", comme l'a confirmé Claudia Nogueira de Lift Consulting, le premier rendez-vous doit seulement compter avec la participation des journalistes anglais, le second étant prévu pour la presse portugaise.
Les deux ex-policiers engagés par le couple, David Edgar et Arthur Cowley, croient que la réponse de la mystérieuse disparition de Maddie se trouve dans un rayon de 10 miles autour de l'Océan Club, d'où a disparu l'enfant le 3 mai de 2007. Avec la nouvelle campagne ils disent attendre que quelqu'un se manifeste et qui leur amène la réponse.
Pour le moment, Kate et Gerry McCann ne vont pas revenir au Algarve et vont recevoir les journalistes en Angleterre, mais ils disent être en train de préparer un voyage privé pour revenir à Praia da Luz, probablement avant la fin de l'année.
"Imaginez si elle (Maddie) avait été votre fille, imaginez la douleur et la souffrance, imaginez que quelqu'un comme vous ne se présenterait jamais. Si vous vous taisez, vous êtes aussi coupable que ceux qui l'ont emmenée," écrit le couple dans le site internet du fond privé qu'ils ont créé après le supposé rapt.
La campagne, lancée presque en parallèle avec l'action en justice contre l'ex-coordinateur de la Police Judiciaire qui a enquêté la disparition, Gonçalo Amaral, inclut des interviews que Kate McCann va donner cette semaine à la presse anglaise et portugaise.

Duarte Levy

Publiée aujourd’hui dans le quotidien portugais 24horas

Português

11/10/2009

McCann veulent investigation à la photo d'un enfant qui "ressemble" à Maddie

Imagem1.pngPolice suédoise doute de la nouvelle piste et parle de spéculation
Les deux détectives privés, d’anciens policiers britanniques, qui travaillant pour Kate et Gerry McCann recherchent "désespérément" une fillette prise en photo au cours d’un salon auto à Stockholm, en Suède, et qui aurait, selon eux, une "très forte" ressemblance avec Maddie.
L'information a été révélée hier en Angleterre par le quotidien The Sun qui avance que Kate et Gerry McCann ont demandé une enquête urgente de l’affaire après que la police britannique aurait procédé à l'analyse de l’image, trouvée sur un site Web, concluant qu’il y aurait une correspondance entre le visage de l'inconnue et celui de Madeleine.
"Nous connaissons l’information, mais pour l'instant, tout se résume à une simple spéculation," a dit un porte-parole de la police suédoise, contacté par le 24horas (quotidien portugais) à Stockholm, avançant un certain étonnement à propos de l’information avancée par le quotidien anglais de que des analyses auraient été faites à la photo, retrouvée sur un site Web, concluant qu’il pourrait exister une correspondance avec celui de Maddie.
"L'image qui nous a été donnée à voir ne ressemble pas à Madeleine McCann et, plus importante encore, elle ne révèle pas la marque sur l'œil de l'enfant", a déclaré le même responsable.

Portugais - Español

(à suivre)

Duarte Levy

Publié dans le 24horas

09/09/2009

Maddie: Maintenant c’est le livre qui devient interdit

51YO7Q4WEuL._SS500_.jpgPortuguês - Español

Le livre "Maddie, l'Enquête interdite" que Gonçalo Amaral, ancien coordonnateur de la PJ, a écrit sur la disparition de Madeleine McCann à Praia da Luz, Algarve, est interdit et toutes les copies encore disponibles doivent être retirées de la vente.
Le 13e Tribunal civil de Lisbonne a approuvé aujourd'hui l'injonction provisoire présentée par les McCann, interdisant ainsi la vente du livre de Gonçalo Amaral qui défend la thèse de la mort de la petite et la responsabilité de Kate et Gerry McCann.
La décision du tribunal implique aussi l’interdiction de la distribution du documentaire basé sur le même livre, qui fut ensuite diffusé par TVI et distribué en DVD par le journal Correio da Manha. Valentim de Carvalho et l'éditeur Guerra e Paz doivent retirer tous les exemplaires existants et il leur est interdit de céder à d’autres pays les droits de diffusion de la vidéo et de la vente du livre.
À Gonçalo Amaral, qui a récemment tenté de récupérer ses droits d’auteur en vue de publier lui-même son livre en anglais, lui a été interdit faire des déclarations ou commenter publiquement le contenu du livre ou de la vidéo.
En France et en Belgique, le livre, édité par Bourin Éditeur, reste disponible à la vente.

Duarte Levy

29/05/2009

Gonçalo Amaral sous écoute

Gonçalo Amaral documentario.jpgLe cas Maddie est tabou pour le PGR et la PJ

Português - Español - English

"De nombreuses personnes liées au cas Maddie et à l'investigation faite au Portugal, ont été ou sont encore la cible d'écoutes et de surveillance," a dit au 24 Horas une source du Home Office en réponse aux affirmations de l'ex-coordinateur du Département d'Investigation Criminelle (DIC) de la Police Judiciaire (PJ) de Portimão.
Gonçalo Amaral a dit qu'il était "sous surveillance" et il sait qu'il "a son téléphone sous écoute." L'ancien responsable de l'investigation a la disparition de Madeleine McCann "ne sait pas par qui il est surveillé", mais il affirme que son email a été la cible d'une curiosité constante et qu'une partie de cette information est parvenue aux McCann.
"En ce moment, il y a des informations qui doivent être valorisées à propos de la localisation et sur ce qui aurait pu arriver au corps de la fillette," a dit Amaral accusant le Procureur Général de la République (PGR) et la direction de la PJ de faire un tabou du cas Maddie, ou "personne ne fait rien" permettant "que des personnes étrangères à la justice et à la police portugaise enquêtent des crimes sous la responsabilité de la PJ".
Gonçalo Amaral qui jusqu'à présent n'a reçu aucune notification par rapport à la plainte pour diffamation annoncée par le couple McCann, confirme qu'il va poursuivre Kate et Gerry McCann et prouver qu'il "existait une entente" entre le couple et la police anglaise durant l'investigation, ce qui aurait conditionné le résultat final de l'enquête.
Les parents de Maddie veulent se prévenir contre la publication en anglais du livre "Maddie : L'enquête interdite", dans lequel l'ex-coordinateur de la PJ révèle de nombreux éléments de l'enquête qu'il a menée à Praia da Luz ou il soutient la mort de Madeleine. La décision du couple aurait été prise en conséquence de la divulgation du documentaire basé de ce livre, que la TVI (chaîne TV portugaise) a diffusé et qui est disponible sur internet sous-titré en anglais.

Amaral accuse le MP de l'avoir "piégé" dans le cas Leonor Cipriano

"Je n'ai aucun doute qu'il y a eu un piège de la part du Ministère Public qui a mené par la suite à dire lors du jugement que j'ai fait une fausse déposition, car j'aurai dû être constitué arguido le premier jour, à la première heure, comme mes collègues," a dit Gonçalo Amaral sur TVI (voir vidéo) sur le fait d'avoir été condamné dans le procès de Leonor Cipriano, confirmant qu'il fera appel de la sentence.
L'ex-coordinateur, parlant sur sa plus récente expérience avec la justice au Portugal, a donné l'exemple de deux plaintes présentées autour d'un même rapport élaboré par une association dans le cas Joana Cipriano : la plainte présentée par Amaral il y a plus d'un an est en attente, alors que la seconde, présentée par la partie adverse, a déjà des arguidos.

Duarte Levy aussi sur 24horas

11/05/2009

Maddie : l'interview chez Oprah a été une opération financière

_McCann-story_1396445c.jpgL'interview de Kate et Gerry McCann chez la présentatrice vedette de la télévision nord-américaine Oprah, (voir vidéo) a fini par se révéler une opération financière de succès avec des résultats immédiats pour le fond crée par le couple neuf jours après la disparition de Madeleine à Praia da Luz en mai 2007.
Selon les derniers numéros connus, le montant accumulé dans le fond a augmenté considérablement grâce aux très nombreux dons provenant des États-Unis. Une source proche de la direction du Fond Madeleine "Leaving No Stone Unturned" a confirmé que "l'un des objectifs du couple" en acceptant l'interview dans le "Oprah Show", qu'ils avaient refusé auparavant, était précisément d'avoir de l'argent frais pour financer la recherche de l'enfant puisqu'en Europe "plus personne ne contribuait financièrement".
Gerry McCann, ainsi que son porte-parole, Clarence Mitchell, avaient déjà lancé l’alerté indiquant que l’organisme privé courrait le risque de rester à sec, sans ressources financières pour poursuivre la campagne du couple.
Le site internet du fond Madeleine "Leaving No Stone Unturned" a même fait des changements facilitant ainsi les dons provenant du continent américain : au système de payement "Paypal" pour l’Angleterre, il a été rajouté sa version américaine, ce qui augmente la rapidité des transactions financières. La boutique virtuelle du fond propose aussi de nouveaux t-shirts avec les inscriptions "Ne m'abandonnez pas" et "N'abandonnez jamais" accompagnés d'une image de Madeleine.

Oprah a relancé les apparitions

Autre conséquence du "Oprah Show", ou les McCann ont présenté une nouvelle image de l'aspect qu'aurait Madeleine aujourd'hui, plus de trente nouveaux témoins ont affirmé avoir vu l'enfant sur le continent américain.
Malgré le fait que Kate et Gerry n'utilisent plus que les services de deux anciens policiers anglais, Clarence Mitchell, le porte-parole du couple, a déjà garanti que par rapport aux informations obtenues, "là où il existe un fragment d'espoir les appels sont en train d'être vérifiés."
Comme la PJ et la police britannique le craignaient, la transmission du talk-show a provoqué une nouvelle vague de témoignages, qui, pour l'instant, sont concentrés sur le continent américain, pourtant il est à prévoir que la "fièvre Maddie" vienne à s'élargir au monde entier puisque l’Oprah Show est transmis dans 144 pays.
"Je ne sais pas comment deux ex-policiers, sans une aide quelconque, vont pouvoir contrôler ou enquêter les témoignages qui vont apparaître maintenant, si de ce fait, ils sont en train d'enquêter quoi que ce soit, ce n'est pas cela qui va les aider," a précisé un responsable de la police de Leicester.

"Madeleine a été ici" les McCann aussi"

"Le documentaire des McCann n'apporte rien de nouveau qui permette de relancer les investigations sur la disparition de l'enfant," a affirmé l'un des inspecteurs de la PJ qui au Algarve, depuis mai 2007, participé à l'enquête officielle.
Même si le nouveau documentaire n'a pas encore été transmis à la télévision au Portugal – il est programmé pour demain sur la SIC – l'inspecteur a pu visionner une copie de l'émission de Channel 4. Le documentaire, intitulé "Madeleine a été ici" (Madeleine was here), se base sur à peu près 4 800 pages du procès que le Ministère Public a divulgué et dans les versions données par neuf anglais du nommé "groupe du tapas". Le tournage a d'ailleurs été dirigé par Gerry McCann lui-même avec l'aide de Matthew Oldfield et Jane Tanner qui ont été à Praia da Luz début avril.
Questionné a propos du nouveau "suspect" indiqué dans le documentaire, l'inspecter s'est limité à confirmer qu'"il existe de nombreux individus qui ont été enquêté et écartés d'une quelconque suspicion dont l'identité n'est pas connue du couple ou de ses investigateurs" ce qui s'explique par la nécessité de "sauvegarder la sécurité et l'identité d'innocents".
Dave Edgar et Arthur Cowley, deux policiers à la retraite, sont les enquêteurs choisis par le couple pour succéder aux détectives espagnols et aux hommes de main engagés par les McCann, comme les précédents, ils ne parlent pas le portugais et leur spécialité n'a jamais été les disparitions d'enfants.
"Si réellement le couple McCann veut faire avancer l'investigation de la disparition de leur fille, l'unique suggestion que je puisse faire c'est de demander la réouverture du procès et de collaborer avec la PJ," a dit l'inspecteur rajoutant "ils ne l'ont jamais fait. Ils sont parvenus à écarter Gonçalo Amaral de la PJ comme madame Kate l'avait exigé, je ne vois pas maintenant quelles autres objections ils peuvent avoir pour qu'on ne continue pas notre travail".

Duarte Levy