Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

05/08/2007

Madeleina McCann: Fouilles aussi à l'intérieur de la maison

5631a70df5074a6d489b694b1c50b9e8.jpgLa Police Judiciaire va continuer aujourd’hui les fouilles dans la propriété “Villa Liliana” ou réside Robert Murat, le britannique inculpé dans la disparition de Madeleine McCann. Les inspecteurs en charge de l’enquête, sont accompagnés par deux agents britanniques, par des éléments de la Protection Civile de Lagos et par plusieurs militaires de la GNR local.

En déclarations non officiels, les enquêteurs on indiqué que les fouilles on pour objective trouver des indices en rapport avec le cas.

Une source proche de l’enquête avance que l’intérieur de la maison va également fouille à nouveau.

La journée d’hier à été aussi marqué par les premières déclarations de Kate McCann à propos de la nuit de la disparition de Madeleine. La maman de la petite britannique, disparue depuis trois mois, à affirmé être désolé et désespéré. « Chaque heure que passe, je me pose encore la même question : Pourquoi j’ai pensé que c’était sure ? »9f70c016bb871bf590a1a78147d88313.jpg

Kate à aussi révélé avoir conduit Madeleine au lit et que la petite fille lui à dit «avoir passé la meilleure journée de sa vie ».

« Elle sait que nous la cherchons, que nous allons tout faire pour la retrouver sans jamais abandonner », affirmait encore Kate McCann.

On attend les résultats de la Belgique

Pendant qu’au Portugal les fouilles vont se poursuivre dans les terrains au tour de la maison du seule inculpé dans la disparition de Madeleine McCann, en Belgique on continue à chercher le couple aperçu avec une fillette sur la terrasse d’une taverne de la région de Tongres.

L’intervention de la police belge à permis de récupérez une paille et une bouteille utilisés par la petite fille qu’un témoin affirme être Madeleine McCann. Les résultats des testes ADN seront prêts la semaine prochaine et devront alors, être envoyés au Portugal pour comparaison avec l’ADN des parents.

Malgré l’absence de contacts officiels entre les autorités belges et portugaises, une source de la Police Judiciaire s’est montré tranquille affirmant que « la police belge traite l’affaire correctement et on aura des nouvelles une fois les testes effectués ».