Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

13/02/2009

Maddie : Police du Leicestershire aurait dépensé 600.000 euros dans l’affaire

t-20070911-00CXT0-0.jpgSelon la Police du Leicestershire, plus de 610.000 euros ont été dépensés par cette force de police avec l’enquête à la disparition de Madeleine McCann, une somme qui n’inclut pas les dépenses faites directement par le gouvernement britannique.
Les dépenses annoncées maintenant par la Police du Leicestershire ont été subsidiées, en grande partie, par le Home Office qui a également financé, entre autres, les premiers porte-paroles envoyés à Praia da Luz pour aider Kate et Gerry McCann.
Malgré une demande de clarification, les responsables de la police britannique ont refusé d’indiquer à quoi correspondent exactement ces dépenses, car, selon eux, ceci indiquerait "des techniques opérationnelles et d’investigation".

16/12/2008

L’affaire McCann : Analyses des appels téléphoniques révèlent piste non investiguée

Justine McGuiness et la rivière do Vascão

Justine McGuiness, la porte-parole des McCann qui les a accompagnés dans leur fuite vers l'Angleterre tout de suite après qu'ils aient été constitués arguidos, a laissé dans l'appartement qui servait de quartier-général au couple, divers documents, y inclus des photographies, établissant une possible relation entre la disparition de Madeleine et les berges de la rivière du Vascão, près de la frontière espagnole. Aujourd'hui, 19 mois après la disparition de Madeleine, la piste laissée par Justine McGuiness refait surface.


Ribeira do Vascão - Swansea (2).jpgC'est le jour de la fuite de Kate et Gerry vers l'Angleterre, le 9 septembre 2007, quatre mois après la disparition de Madeleine McCann, que la Police Judiciaire (PJ) va mettre la main sur une série de documents laissés dans la villa Vista Mar, jusqu'alors occupée par le couple, ou se trouvent des photographies et même un croquis, indiquant la localisation détaillée d'un lieu à la frontière entre l’Alentejo et l'Algarve, à 20 km de Almodovar, traversé par la rivière du Vascão. Les inspecteurs de la PJ ont pénétré dans la maison immédiatement après la sortie des McCann pour l'aéroport, profitant ainsi du fait que les journalistes ont accompagné le couple.

Les documents, laissés là par la porte-parole des McCann, Justine McGuiness, ont été trouvés sous un canapé et contenaient, outre l'identification d'une zone géographique bien précise, de nombreuses inscriptions que la PJ n'a jamais réussi à interpréter. D'après des sources proches de l’enquête, rien n'a été fait dans ce sens et les hommes de la PJ, qui auraient regardé les documents comme l’œuvre d'un groupe ésotérique, ne se sont même pas donné la peine de visiter le lieu indiqué considérant la piste comme n'ayant aucune valeur pour l’affaire.

La porte-parole des McCann, qui les a accompagnés tout au long des jours ou le couple a été constitué arguidos devant la justice portugaise, a fini par être licenciée dès son arrivée en Angleterre, ceci malgré le fait dont elle pourrait se révéler un des témoins le plus gênants pour le couple et pour les autorités anglaises. Le fait est que Justine McGuiness n’a jamais été interrogée par la PJ et ainsi étant la signification exacte des documents et des photographies n’ont jamais été expliqués

Dans des déclarations enregistrées récemment à Londres, des sources proches de l'ex-candidate du parti libéral, spécialiste en relations publiques, ont confirmé que Justine McGuiness aurait même été la cible de pressions diverses, notamment dans le champ juridique, lui signifiant qu'elle devrait maintenir le silence sur tout ce qu'elle a vu et entendu durant le temps qu'elle a travaillé auprès de Kate et Gerry McCann.

Ce qui est sur c'est que l'ancienne porte-parole et ses employeurs, les McCann, étaient déjà en pleine rupture, en particulier avec Kate, le jour ou, ensemble, ils ont quitté le Portugal, et leur "divorce" a l'arrivée en Angleterre n’a surpris personne. Justine a toujours porté de très dures critiques, parfois en présence des journalistes, envers la mère de Madeleine. Et les mauvaises relations entre les deux femmes n'étaient pas limitées aux questions financières, sur lesquelles Justine a toujours exigé le règlement de son travail et de nombreuses heures extraordinaires passées aux côtés du couple, mais aussi dans des rencontres et diners avec les journalistes et les représentants des autorités britanniques.

Aujourd'hui, tout pourrait être oublié si ce n'étaient les résultats d'une investigation aux registres des appels téléphoniques des McCann et de toutes les personnes qui ont été en contact avec eux. Investigation menée par des journalistes, en collaboration avec d’anciens opérationnels des services d'information.

Swansea encore une fois

abw.jpgAu cours de l’enquête aux appels reçus et faits par les téléphones portables appartenant aux McCann, pendant la période ou ils sont restés au Portugal, les investigateurs vont retrouver un rapport de l'inspecteur Paulo Dias de la PJ ou il se confirme que Kate a reçu, le 2 mai 2007, vers 11 h 21, un appel de Swansea (UK) que, plus tard, elle justifiera à la PJ comme étant une erreur. Une "erreur" suffisamment importante pour que la mère de Madeleine ait gardé le registre de cet appel dans son téléphone portable, malgré avoir effacé tous les détails des autres communications.

Plus intéressant encore, les investigateurs — certains britanniques — habitués a traiter des cas dits sensibles, vont retrouver le registre d'un appel téléphonique fait le même jour, après le déjeuner, entre un téléphone portable à Praia da Luz et le même numéro de Swansea qui avait contacté Kate McCann. Le portable de ou l'appel a été effectué n'appartient a aucun des McCann ni au groupe d’amis qui les ont accompagnés et jusqu'à aujourd'hui la Police Judiciaire , malgré diverses demandes aux autorités anglaises, n'est jamais parvenue a identifié le propriétaire de ce portable ni a obtenu des anglais qu'ils questionnent qui que ce soit à propos de ces appels.

Maintenant, en croisant les résultats obtenus auprès des opérateurs de télécommunications mobiles au Portugal et en Espagne avec les rapports de la Police Judiciaire, spécialement l'excellent travail de l'inspecteur Paulo Dias, investigateurs et journalistes ont trouvé un nouvel élément digne d'intérêt : le portable utilisé à Praia da Luz pour appeler le numéro de Swansea qui avait contacté Kate le 2 mai, a été utilisé pour effectuer et recevoir des appels dans la zone indiquée dans les documents et les photographies que la porte-parole des McCann a abandonnés sous le canapé, le jour de la fuite vers l'Angleterre.

D'après les registres maintenant connus, le portable a été utilisé près de la rivière du Vascão en diverses occasions, notamment entre le 12 et le 15 mai de 2007, mais également en juin et juillet de la même année. Appels téléphoniques toujours effectués vers l'Angleterre ou à Praia da Luz, excepté un, effectué à l'Ambassade britannique à Lisbonne.

Duarte Levy

Publié initialement en portugais (lire l’original).

07/09/2008

Brian Kennedy prêt à financer Kate et Gerry pour le reste de sa vie

cf768fda5a2384b0f603a6ca92e76561.pngSelon les médias britanniques, le multimillionnaire Brian Kennedy serait prêt à financer Kate et Gerry McCann pour le reste de sa vie, mettant au service du couple l’entièreté de sa fortune personnelle, estimée à plus de 450 millions de livres.

L’information est apparue après les déclarations du couple affirmant avoir dépensé plus d’un million de livres en provenance du fonds "Find Madeleine", crée après la disparition de Madeleine avec l’objectif de financer les recherches de la petite britannique.

"Une somme substantielle a également été dépensée avec notre défense, mais deux bienfaiteurs ont couvert ces dépenses, ce qui signifie que l’argent du fonds a été uniquement employé dans la recherche de notre fille," affirmait ce week-end Gerry McCann, sans aucune allusion aux sommes utilisés par le couple pour payer l’hypothèque de leur maison à Rothley.

Brian Kennedy, selon les médias britanniques, citant des sources anonymes, n’aurait jamais rencontré les McCann avant la disparition de leur fille Madeleine, mais, actuellement, il maintient des contacts journaliers avec le couple.

Dans l’affaire Maddie, le multimillionnaire s’est illustré pour sa présence assidue sur le terrain : il a rencontré personnellement Robert Murat, à qui il aurait fait plusieurs propositions en rapport avec l’affaire, et contacté plusieurs témoins, notamment l’irlandais Martin Smith, le témoin qu’affirme avoir vu Gerry McCann transporter Maddie dans ses bras la nuit du 3 mai 2007. C’est également Brian Kennedy qui, en novembre 2007, se présente à la Police Judiciaire accompagnée d’António Jiménez, le détective de Metodo 3 qui, plus tard, serait arrêté pour implication dans le vol de plus de 400 kg de cocaïne dans le port de Barcelone.

5éme agence de détectives

7d04e2e6d951db0d840cc64d2c61dd41.jpgAyant pris la décision de ne pas coopérer dans l’enquête officielle à la disparition de leur fille, les McCann, déjà en mai 2007, avaient fait appel à plusieurs sociétés liées à l’investigation privée, la communication et les relations publiques, sans qu’aucune soit pourtant spécialisée dans les affaires de disparition ou d’enlèvement.

Après Control Risks, Metodo 3, Oakley International, et une quatrième agence encore anonyme, voici qu’il est question de l’engagement d’une cinquième agence de détectives privés.

"À défaut de retrouver la petite, ils pourront toujours prétendre et prouver en tribunal qu’ils l’ont bien fait rechercher," affirmait un spécialiste en droit criminel à propos de l’affaire.

01/09/2008

Le tournoi de tennis *

d5c870b61f50ee82d52649fe12e65cfe.jpgL’après-midi du 3 mai 2007, l’Océan Club avait prévu un tournoi masculin de tennis. Les Tapas 7 et leurs enfants sont allés à la plage. Madeleine et les jumeaux ont passé la matinée dans la crèche et ont déjeuné avec Gerry et Kate dans l’appartement. Les enfants ont été ramenés à la crèche entre 14:30/14:50, selon la déposition de Gerry le 10 mai 2007.

Après le déjeuner, le couple McCann a passé un moment sur les courts de tennis et plus tard Kate a fait du jogging sur la plage. Gerry est resté jouer. Ils se sont rencontrés de nouveau autour de 17:30, à un endroit à proximité du Tapas Bar, où tous les enfants des deux crèches étaient en train de souper.

Kate a dit qu’elle et Gerry sont retournés à l’appartement, avec les enfants, autour de 17:40 et, ensemble, leur ont donné le bain (déposition à la PJ, 6 septembre 2007). Ils ont considéré la possibilité de les emmener au terrain de jeux après le bain, mais, ce jour-là, ils ont décidé de ne pas le faire, car les enfants étaient vraiment fatigués. Peu avant 18 h, Gerry a quitté l’appartement et est parti vers les courts de tennis.

Kate venait de prendre une douche, aux environs de 18:30/18:40, lorsque quelqu’un a frappé à la porte (celle qui fait face à la piscine). Elle s’est entourée d’une serviette de bain et est allée à la porte, où elle a vu David Payne. D’après Kate, Payne s’était rendu à l’appartement pour aider à emmener les enfants au terrain de jeux, car Gerry lui avait demandé de le faire.

Selon sa déposition du 7 septembre 2007, Gerry jouait au tennis. Aux environs de 18:30, David Payne est arrivé du bar Paraíso, et lui a demandé s’il allait continuer à jouer. Gerry a dit qu’il ne le savait pas, car Kate pourrait avoir besoin d’aide pour s’occuper des trois enfants, étant donné qu’ils avaient l’intention de les emmener au terrain de jeux après le bain.

Gerry "pense" que Payne s’est offert pour vérifier si Kate avait besoin d’aide, et est revenu quelques minutes plus tard. Lorsqu’il a été interrogé à propos de la contradiction quant à son antérieure déposition (4 mai 2007), lorsqu’il avait dit que Payne était revenu 30 minutes après être parti voir Kate et les enfants, Gerry a dit qu’il parlait du laps de temps qu’il a fallu à Payne pour retourner aux courts de tennis – David est revenu aux courts de tennis juste après 18 h 30, après avoir vérifié Kate. Ensuite, il est reparti, selon Gerry, pour se rendre à son appartement et se changer de vêtements pour jouer au tennis.

Lorsque Payne a frappé à la porte de l’appartement A5, Kate a dit qu’elle lui avait parlé pendant 30 secondes (déposition à la PJ le 7 septembre 2007) et lui a dit que les enfants n’allaient pas au terrain de jeux comme [avait été] prévu. Payne n’est pas entré dans la salle de séjour, il est juste resté à la porte, et est parti vers les courts de tennis autour de 18 h 30/18 h 40, selon Kate. Gerry est revenu du tennis à 19 h (selon les autres hommes du groupe du Tapas — Russell, Matthew et David, qui ont joué au tennis jusqu’à 20:00 –, il est parti à 19:20).

À la fin de l’interrogatoire, le 7 septembre 2007, les détectives de la PJ ont demandé à Gerry si Madeleine ne s’était jamais blessée pendant son séjour à l’Océan Club. Gerry a dit qu’il n’allait pas commenter ce sujet. Après la dernière question formelle – s’il avait autre chose à déclarer — Gerry McCann a dit qu’il ne voyait aucune preuve de que Madeleine soit morte, et que donc il allait continuer avec les recherches, en espérant de la retrouver en vie.

Lorsque la même question formelle – et habituelle – a été posée à son avocat, Maître Pinto de Abreu, celui-ci a demandé que son client soit interrogé de nouveau par rapport au saignement éventuel de Madeleine. Gerry a répondu et a dit que Madeleine saignait fréquemment du nez, mais il n’était pas au courant si cela s’était produit pendant les vacances au Portugal.

Dans sa déposition à la police de Leicestershire (LP) en avril 2008, David Payne a dit que le 3 mai 2007, Gerry lui avait demandé, aux alentours de 18:30, de vérifier que tout allait bien avec Kate. Après avoir parlé avec Kate pendant 3 à 5 minutes, il est allé à son propre appartement, il s’est habillé pour jouer au tennis et est allé jouer avec Matthew, Russell et Gerry – mais le père de Madeleine a juste joué pendant un petit moment et est parti.

Payne, Matthew, Russell et Dan (l’entraîneur de tennis de l’Océan Club) ont joué au moins jusqu’à 19 h 30, éventuellement jusqu’à un peu avant 20:00, selon David Payne. Mais, Fiona Payne a dit à la police de Leicester que son mari était de retour dans l’appartement aux environs de 19:10. Sa mère, Dianne Webster, a été plus précise dans sa déposition à la LP : le 3 mai 2007, elle a quitté les courts de tennis aux environs de 19:00, avec ses petits-enfants, et son gendre est arrivé 10 minutes plus tard et l’a aidé à donner le bain aux enfants.

(*) Basé sur les dépositions de :

— Gerry McCann (4 mai, 10 mai et 7 septembre 2007, PJ)

— Kate McCann (6 septembre 2007, PJ)

— David Payne (avril 2008, LP)

— Fiona Payne (avril 2008, LP)

— Dianne Webster (avril 2008, LP)

— Russell O'Brien (avril 2008, LP)

— Matthew Oldfield (avril 2008, LP)

English version

10/08/2008

La reconstitution finale

Lire aussi:

c1841b7c91a5929f04e93df7c8a55448.jpgEn avril 2008, Paulo Rebelo a donné une réponse détaillée aux amis des McCann, à propos de leurs arguments et doutes au sujet de la reconstitution des événements du 3 mai. Il a précisé qu'une des conditions avancées par le groupe, celle de retirer à Kate et Gerry leur statut d’arguido préalablement — était impossible d’être accompli, car il n’y avait que le Procureur à détenir le pouvoir légal de la faire, pas la Police judiciaire (PJ).

À propos de la reconstitution, le problème principal du groupe des amis des McCann était clair : soit la PJ croyait dans leurs déclarations et alors la reconstitution n'était pas nécessaire, ou alors la PJ essayait d'obtenir quelque chose d’étrange avec cette diligence.

Ils ont voulu savoir quelles étaient les vraies intentions de la PJ. Après plusieurs échanges d’emails, passant préalablement par Stuart Prior, le groupe des Tapas 7 n’était pas convaincu de l'utilité d'une telle reconstitution.

Dans les réponses qui ont suivi, les amis de Kate et Gerry ont émis comme condition non seulement la levée du statut d’arguidos du couple McCann, mais également la divulgation d’un communiqué de la PJ dissipant les mensonges publiés par les médias portugais et en insistant dont il n'y avait aucun soupçon à propos des sept amis.

1ff2b0eebec36ae160b04581fa282d5a.jpgComme il était impossible d’accepter ou d’accomplir ces conditions, Paulo Rebelo, dans un email adressé à Stuart Prior le 29 avril, demande qu’une décision finale soit prise. Jane et Russel O'Brien ont été les premiers à répondre, disant oui, mais en attendant d’avoir davantage de conseils de leurs avocats. Rachel et Matthew ont envoyé une réponse semblable, mais soulignant qu’ils ne pourraient pas être au Portugal entre le 15 et le 17 mai 2008.

Diana, Fyona et David Payne ont également accepté, en attendant d’avoir le conseil de leurs avocats. Après les explications détaillées de la PJ, Jeremy Wilkins était disposé à participer, à condition que tous les autres témoins soient également au Portugal.

Le tribunal criminel prend la décision de fixer une nouvelle date : 29 et 30 mai 2008 C’est alors que Gerald McCann a demandé un changement de cette nouvelle date, parce que son avocat avait prévu un autre rendez-vous devant le Tribunal de Lisbonne, le 29 mai. Sa demande a été refusée, car il était impossible de procéder à un nouveau remaniement de la date, due au nombre de personnes impliquées.

Le 10 mai, Rachel et Matthew Oldfield envoient un email à Stuart Prior, lui communiquant leur décision finale : ils ne seront pas au Portugal pour participer à la reconstitution. Russel O'Brien, également le 10 mai, dit au Superintendant que comme ils ont apprit que Jeremy Wilkins, les Oldfield et la famille Payne avaient, une nouvelle fois, décidé de ne pas aller au Portugal, il n’y avait donc plus besoin de leur présence, car le Procureur avait dit que reconstitution ne pourrait pas avoir lieu si tous les témoins n'étaient pas présents.

Le 23 mai, tous les sept amis des McCann ont envoyé une réponse formelle à la demande de reconstitution faite par le Procureur, disant qu’ils n’y assisteraient pas, après conseil de leurs avocats. La reconstitution a été donc annulée par Juge du Tribunal d’Instruction criminelle en date du 26 mai 2008.

Duarte Levy & Paulo Reis

English version