Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

09/04/2008

Interrogatoires ont renforcé la conviction des inspecteurs : "il y a en a qui ont menti "

ba069c2e3a391adfd0e6a26fb8535feb.jpg

(Avec mise à jour) Vu comme une dernière tentative pour faire avancer l’enquête à la disparition de Madeleine McCann, l’interrogatoire des sept amis de Kate et Gerry McCann, les Tapas 7, à renforcé la conviction des inspecteurs de la Police Judiciaire et de ses collègues britanniques de que la clé du mystère réside au sein du groupe : "il y a en qui ont menti", à confirmé une source de la police du Leicestershire soulignant que "face à ce que nous avons entendu ces derniers jours, il devient incompréhensible que les parents continuent à leur accorder une total confiance".

Pendant que l’inspecteur-chef Paulo Rebelo, coordinateur du Département d’Investigation Criminelle de la Police Judiciaire se trouve à Enderby, au Portugal la police à commencé à exploiter les nouveaux données que la rencontre d’hier avec la police de Leicestershire à pu révéler. Pendant la réunion, qui a duré toute l'après-midi, les deux forces de police ont pu affiner la forme dans laquelle les interrogatoires vont se dérouler.

Paulo Rebelo, responsable de l’enquête, est accompagné au Royaume-Uni par les inspecteurs João Carlos et Ricardo Paiva.

Tanner incapable de décrire le prétendu kidnappeur

Les interrogatoires n’ont pas permit d’élucider certaines contradictions mais, en contrepartie, ont servi même à renforcer les convictions des enquêteurs et même à mettre en cause la véracité des précédentes déclarations de plusieurs témoins et arguidos. Ils sont devenues plus précis sur certains détails mais "ils ont oublié les plus importants", affirme un officier de la police britannique à Enderby.

a07c05415f1dae607fd6d8a1ae0d1502.jpgCible privilégié des interrogatoires, Jane Tanner et son compagnon Russell O’Brien. La première avait affirmé à la police et en public avoir vu un homme emportant un enfant dans ses bras mais ces déclarations n’ont pas cessé de changer au cours des temps. Deux témoins extérieurs au groupe, qui se trouvaient au même endroit, ont nié à la police avoir vu le personnage décrit par Tanner. Un personnage décrit différemment par Tanner à plusieurs reprises.

Cette fois ci, Tanner à été incapable de dire aux enquêteurs quand, comment et où elle avait vu le prétendu kidnappeur, contrariant tout ce qu’elle avait dit précédemment, notamment au programme Panorama transmis sur la télévision britannique. 

L’interrogatoire de Jane Tanner, avance notre source, à été le plus minutieux de tous, ou les officiers britanniques sont intervenus à plusieurs reprises croisant ses questions avec celle des enquêteurs portugais : "elle est arrivé souriante pour repartir au bord de la crise de nerfs".

Les interrogatoires ont permis de démontrer que le Dr. O’Brien s’est absenté du Tapas Bar et de la table du diner plus longtemps que ce qu’il avait déclaré à la police, justifiant son emploi du temps disant que sa fille était malade : "le Dr O’Brien affirme qu’il a du changer les draps du lit à cause des vomissements de l’enfant mais cette version est contredite par le personnel de l’Océan Club".

L’interrogatoire du couple à toutefois confirmé que les enfants restaient seules pendant que les parents allaient diner ou sortir, sans aucune sorte de sécurité.

Détail intéressant que la police à pu déterminer pendant les interrogatoires, l’homme du portrait-robot révélé à la presse par Clarence Mitchell – le monstre sanguinaire comme un tabloïde britannique l'à décrit – à été pour la première fois indiqué aux témoins d’après un article publié par le Correio da Manhã décrivant, dans les premières semaines de l’enquête, la scène d’un homme rodant le balcon d’un appartement ailleurs qu’à l’Océan Club. L’article du Correio da Manhã spécifiait notamment que la police avait vérifié et écarté cette piste. Selon nôtre source, ce sont les détectives entourant les McCann qui ont ressuscité ce suspect, "l’adaptant au portrait décrit en dernier lieu par Jane Tanner".

Entre pertes de mémoire et changements de témoignages

b9250c297710299dfb02ba100d688065.jpgDepuis leur arrivée sur le sol britannique, Paulo Rebelo à gardé exactement la même attitude vis-à-vis des journalistes qu’il avait au Portugal : dés que le sujet de conversation touche à l’affaire McCann c’est le silence. A la sortie des installations de la police britannique, après les interrogatoires, le silence de l’inspecteur, même pour les journalistes portugais, n’est trahi que par un léger sourire et son air fatigué. Ceux qui connaissent l’inspecteur d’autres dossiers savent que ceci ne peux que signifier une chose : ca à l’air d’avancer comme il le souhaite.

Et on fini par comprendre le sourire de l’inspecteur. Selon plusieurs officiers britanniques de la police du Leicestershire, la thèse d’un enlèvement, ne tiens pas la route et la cohésion du groupe connu comme les Tapas 9 (incluant Kate et Gerry McCann) commence à s’effriter.

"S’il y avait un pacte de silence il à été rompu et je suis certain que les collègues portugais vont y arriver", affirmait un responsable de la police britannique à Enderby, où un certain "ras-le-bol" commence à se faire remarquer vis-à-vis des pressions de que la police du Leicestershire à été la cible.

Selon la même source, le témoignage de Jane Tanner et Russell O’Brien, mettant directement en cause Kate et Gerry McCann, à permis aux enquêteurs de comprendre pourquoi la maman de Madeleine avait refusé de répondre à un grand nombre de questions. Au mois de septembre, le jour ou elle à été constitué arguida, avant le départ du couple au Royaume-Uni, Kate avait refusé de coopérer avec la Police Judiciaire, refusant notamment d’expliquer pourquoi elle avait changé de vêtements ou pourquoi Madeleine, depuis leur arrivée à l’Océan Club, pleurait souvent quand elle restais avec sa maman, jamais avec Gerry.

Prochainement :

  • En Espagne, nous avons  rencontré l’équipage d’un bateau qui étais sur la cote  la nuit de la disparition.
  • Des experts européens en communication, marketing et analyse politique ont décortiqué la campagne McCann.

90c68949e75eacb915d3ff211b8dfa35.gif

2aec7ebcddcd8fd2249da4aeb57f1571.gifd6af64f561dfb9659140e0ba10a9a9ed.gif7935487696b9ac8686f3d3c27763675e.gif

 

Note: La présence des McCann en Belgique, que j’ai accompagné personnellement depuis leur arrivé jusqu’à leur départ (avec quelques détails de l’envers du décor), les interrogatoires au Royaume-Uni que j’ai accompagné personnellement (m’absentent pour accompagner Gerry et Kate en Belgique) et avec l’aide d’un collègue sur place, l’entrevue de deux témoins (exclusive) et ma présence dans quelques émissions radio et télévision ont provoqué un retard dans la publication des derniers articles. Ils seront en ligne ce we. Merci. Duarte Levy