Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

03/10/2007

Relevé de ses fonctions le jour de son 48éme anniversaire

5493101c8ad3dec2e28ef7d57796884a.jpg

L’ex-coordinateur en charge de l’enquête à la disparition de Madeleine McCann, l’inspecteur Gonçalo Amaral est retourné ce matin à Faro auprès de la Direction Régionale de la Police Judiciaire ou il reprend ses fonctions dans le combat au trafic de drogue et au banditisme.

Persécuté par la presse britannique depuis plusieurs mois, l’inspecteur Amaral se fait relever de ses fonctions à Portimão le jour de son 48éme anniversaire.

« Sa figure corpulente et pleine de sueur était une présence familière dans les restaurants et les cafés près du siège de la police», affirme le Daily Mail, oubliant que dans les pays du sud l’heure de midi est souvent un moment de repos car la journée de travail au Portugal, comme en Espagne, se termine beaucoup plus tard qu’au Royaume-Uni. Déjà le The Sun parle d’un chef de police « maladroit ».

5 mois et tout le monde oublie

Et pendant que l’inspecteur Gonçalo Amaral fait la une de la plupart des journaux britanniques, occupant les conversations des professionnels de la communication, entre journalistes et responsables d’image et des relations publiques, même à Rothley tout le monde semble avoir oublié que aujourd’hui, jour par jour, on signale 5 mois depuis la dispartition de Madeleine McCann.

30/09/2007

«Madeleine est morte après être tombé dans les escaliers de l’appartement de vacances».

La presse britannique à commence cette après-midi à faire état de la mort de Madeleine McCann en conséquence d’une chute dans les escaliers, conduisant à l’appartement de vacances. Le Daily Mail, à titre d’exemple, avance : Police portugaise : "Madeleine est morte après être tombé dans les escaliers de l’apartement de vacances".

Contacté par SOS Madeleine, une source de la Police Judiciaire s’est refusé à commenter l'eventuelle mort de Madeleine dans une chute dans les escaliers, affirmant que "personne en charge de l’enquête n’à parlé à la presse portugaise ou britannique à ce propos".

b521f6afb804170f78ea029a335338de.jpgLa nouvelle, que le Daily Mail attribue à une fuite de la police portugaise, fait la première page du journal luso-américain 24 Horas de ce dimanche. Le journal est sorti à la vente ce matin, et la presse britannique reprend l’information.

"Je suppose que ce genre d’affirmations à un objective bien précis mais on regardera cette aspect quand on aura fini l’enquête. Maintenant nous avons plus important à traiter, malgré les tentatives de dénigrement de la presse britannique", affirme la même source.

"Heureusement, c’est la police qui mène l’enquête et non les journalistes ou les spécialistes en image et relations publiques", conclu le même responsable.

29/09/2007

La presse britannique : le gang marocain, le témoin anonyme et un cirage jaune

Quatre mois après la disparition de Madeleine McCann, et après l’arrivée dans la campagne de Clarence Mitchell, les57f6ce9f421f32ba8129212441026c6b.jpg media britanniques on “retrouvée” des nouveaux suspects…

Après le gang marocain – composé par un vieux, quelques femmes et deux enfants – voici le britannique aux lunettes bicolores et le pêcheur.

The Mirror, avance aujourd’hui qu’un employé de l’Océan Club – qui ne veux pas révéler son identité – aurais vu un touriste britannique caché dans la cage d'escalier en dehors de l'appartement des McCann la nuit où Maddie a disparue. Le nouveaux suspect serait trapu et portait des lunettes bicolores.  

"C’était aux environs de 18 heures du jour ou la petite à disparue", aurais affirmé l’employé rajoutant « il était placé de sorte qu'il pouvait surveiller le secteur, les escaliers, l'ascenseur et la zone du parking ». L’employé à reconnu au « The Mirror » que la police judiciaire l’a interrogé à plusieurs reprises et qu’il aurait même été amené à la PJ de Portimão ou il à pu identifier le suspect d’après des photos. La police l’aurait demandé de garder le silence – pour ne pas perturber l’enquête – mais aujourd’hui il aurais oublié la consigne et parle au The Mirror…

Un pêcheur suspect… dans un village de pêcheurs

2fd1f7c18c5635b801805ba53ef2006d.jpgLa providentielle "nanny" Charlotte Pennington, après ses accusations à Robert Murat, révèle maintenant, dans le Daily Mail, qu’elle aurais vu un homme à bord d’un bateau, habillé avec un cirage jaune fluorescent – tenue habituel des pêcheurs - donnant des coups de pied sur quelque chose à bord. La scène se serait passé le 5 mai vers 23h30 sur la côte de Praia da Luz.

La nounou aurais eu le courage de s’approcher et l'homme - dont le nom elle aurait communiqué à la police portugaise et britannique – a alors ramée à la hâte vers le large.

Charlotte Pennington, est rentré au service de l’Océan Club le 28 avril – le jour d’arrivée à Praia da Luz des McCann – et apparait publiquement comme témoin, quatre mois après la disparition de Madeleine.

Curieux détail, le Daily Mail affirme que  la nounou aurais communiqué le nom de l’homme mystérieux9308e277694ff027f230de6e83a6ad3d.jpg à la police pour, dans le même article, souligner qu’il portait un cirage jaune "qui lui couvrait la tête l’empêchant de voir son visage".

Le Daily Mail avance alors que la nounou aurais identifié l’homme car elle "à vue, le jour suivant, un homme – qu’elle avait connu au cours de la semaine précédente - utilisant exactement la même veste distinctive que l'homme dans le bateau"… une veste jaune de pêcheur dans un village de pêcheurs.

a2908b9b62e9ebcf610ae79eb98aaeec.jpgAucune référence, dans le Daily Mail, à la police maritime qu’avait immédiatement commence la surveillance de la côte avec des patrouilles, et chaque bateau avait alors été investigué et vérifié par la Police Judiciaire.

Duarte Levy & Paulo Reis