Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

26/01/2008

Conseiller des McCann utilise les services du gouvernement pour surveiller journalistes et internautes

5e743b6859df708f60efeecfc795ceaf.jpgClarence Mitchell, le conseiller en relations publiques et porte-parole des McCann, continue à utiliser les services du gouvernent britannique malgré avoir officiellement démissionné de son poste de directeur de l’Unité de Surveillance des Média auprès de Gordon Brown. L’accusation est faite par une source du Ministère de l’Intérieur (Home Office) qui affirme que le directeur démissionnaire aurait fait appel à ses anciens services afin de surveiller plusieurs journalistes mais aussi le comportement des internautes sur une liste de forums et blogs considérés comme "hautement nocifs" pour l’image des McCann et du gouvernement britannique.

4133580356507413018b23c968f6f933.jpgClarence Mitchell, ancien journaliste du Daily Express et de la BBC, a été désigné par le Ministére des Affaires Etrangères (Foreign Office) comme agent de liaison entre les médias et les parents de Madeleine. C’est lui qui avait organisé, par l'intermédiaire des ambassades britanniques respectives, les visites des McCann au Vatican, à  Madrid, Berlin, Amsterdam et Rabat.

La surveillance et le contrôle des média sont devenus, depuis les premiers jours, un aspect important du travail de Clarence Mitchell. Pendant le séjour des McCann à Praia da Luz, c’est lui qui avait décidé de séparer les journalistes en fonction de leur nationalité : d’abord les britanniques, en dernier les portugais.

Aujourd’hui, la campagne de relations publiques des McCann passe, plus que jamais, par le contrôle de l’opinion publique : au cours des derniers jours plusieurs forums et blogs ont été fermés outre-manche à cause des commentaires "contre les McCann". C’est le cas du forum du jo2d7b95e3a6d8ad5fd0ef2b22c3a2a219.jpgurnal Mirror qui, sans aucun avertissement, a effacé tous les commentaires sur l’affaire après que les internautes aient commencé à débattre l’interférence du Ministère de l’Intérieur.

Les internautes, à majorité britanniques, n’ont pas baissé les bras et les échanges de commentaires sont maintenant faits dans un forum libre dénommé The Three Arguidos (Les Trois Suspects).

McCann accusés de gaspiller l’argent des donations

Aujourd'hui au Royaume-Uni, Gerry et Kate McCann sont accusés d'avoir gaspillé l'argent des donations publiques avec des recherches inutiles de leur fille au Maroc.

6a230a3bcd7c7c744a188c161025ccaf.jpgMark Williams-Thomas, ancien détective et actuel directeur général d’un organisme de protection de l’enfance, accuse les McCann d’avoir concentré les recherches de leur fille au Maroc, sans avoir le moindre indice que Madeleine aurait pu y être amené. "Ils ont gaspillé une étonnante somme d’argent," accuse Williams-Thomas.

Plusieurs experts liés à la police portugaise et britannique ont toujours affirmé que la thèse suivie par les McCann, conseillés par les détectives privés de Metodo 3, n’était pas la bonne.

Francisco Marco, le directeur de Metodo 3, prétend que Madeleine aurait été kidnappée par un réseau pédophile et amenée vers les montagnes de Rif dans le nord du Maroc, où, affirme-t-il, "les enfants blonds seraient fortement estimés comme symbole de statut social", oubliant qu’une des caractéristiques de la population berbère est justement d’avoir des cheveux de cette couleur-là.

Metodo 3, accuse encore Mark Williams-Thomas, aurait suivi les témoignages de touristes qui ont confondu Madeleine avec des enfants blonds du Maroc : "il y a une différence entre apercevoir et suivre une vraie information".

"La probabilité que Madeleine ait été amenée hors du Portugal est très mince. Je me concentrerais plus sur le Portugal que n'importe où ailleurs. Pour moi, c’est là que réside la clé du mystère", affirme encore l’ancien détective, confirmant ainsi ce que plusieurs spécialistes ont toujours affirmé, notamment le criminologue portugais Moita Flores.

Metodo 3 facture 70.000 € par mois pour un travail qui n’a jamais apporté la moindre piste à l’enquête. Francisco Marco, leur directeur, affirmait l’année passée qu’il savait qui avait enlevé Madeleine et où se trouvait l’enfant, le tout avec la promesse de la ramener à ses parents avant Noël.

05/11/2007

Madeleine: Maroc met en cause Metodo3

En marge de la 76éme assemblée-générale d’Interpol, qu’aujourd’hui commence à Marrakech, le Ministre de l’Intérieur marocain, Chakib Benmoussa affirme qu’il n’y a aucune d0e3033e968c203976d724c035e827b4.jpgraison de penser que la petite Madeleine McCann puisse être au Maroc, comme Metodo3 et les média britanniques ont prétendu.

"Nous n’avons aucun élément nouveau à propos de sa présence au Maroc", affirme le ministre, soulignant que le Maroc "à développé plusieurs actions de coopération avec les polices portugaise et britannique, via Interpol, mais jusqu’au moment il n’y à rien de nouveau dans ce dossier".

Depuis l’intervention de l’agence de détectives Metodo3, basé à Barcelone, plusieurs témoignages sont apparues dans les média britanniques indiquent la présence d’une fillette blonde au Maroc. L’agence, engagé par les parents – Kate et Gerry McCann – est l’origine même de ses informations aux média. Après avoir été critiqué pour son rôle, notamment à cause du fait que maintenant il n’y aurait que des témoins au Maroc, l’agence vient de divulguer, hier, qu’un instituteur portugais aurais vue Madeleine à l’aéroport de Barcelone. Une information que la police catalane n’a pas confirmée.

Au Maroc, Chakib Benmoussa, le Ministre de l’Intérieur, à même souligné : "vous avez pu voir les développements à9a02ff398670debb0a90638484740acc.jpg propos de la supposé présence de Maddie à Chefchaouane, qui se sont avérés faux". Une référence aux indications de l’espagnole Clara Torres, au mois de septembre, quand la touriste avait pris une photo d’une fillette blonde accompagné par sa famille. Après des titres comme "Maddie avec un gang de marocains" - trois femmes, deux enfants et un vieillard – les média britanniques et espagnols ont du se rendre à l’évidence qu’au Maroc ils existent des enfants blonds aux yeux bleus.

Voir aussi:

La PJ se prepare aux etapes finales de l'enquete

Police marocaine: Madeleine au Maroc "n'a aucun sens" 

 

01/11/2007

Gerry McCann: "nous n'attendons pas un développement significatif"

7ba7af8a3db889cca9c75f9574dd3200.jpg

(Mise à jour) Comme prévu, Gerry McCann, le papa de Madeleine, à repris son travail, tôt ce matin, auprès du Leicester Glenfield Hospital.

Presque six mois après la disparition de sa fille, le cardiologue reprend progressivement son travail, trois demi-journées par semaine, sans avoir un contact directe avec les patients.

"Maintenant nous sentons que nous avons fait tout ce qu’il y avait à faire pour établir la recherche de Madeleine sur une base continue, avec nos infrastructures maintenant en place pour la trouver", à dit Gerry aux journalistes, à l’entrée de l’hôpital.

"À moins que Madeleine soit trouvée, nous ne nous attendons pas à un développement significatif dans un avenir proche", conclu Gerry McCann, contrariant ainsi les récentes déclarations de l’agence espagnole de détectives privées, Metodo3, qui avait affirmé à la presse qu’ils avaient localisé Madeleine au Maroc.

Un retour médiatisé

3a47925b23d12bc330fc699cf357a378.jpgLe retour de Gerry McCann était prévu, annoncé et préparé, jusque dans les plus petits détails par l’équipe de relations publiques qui accompagne le couple McCann.

Mardi, Clarence Mitchell à envoyé, aux rédactions de la plupart des média britanniques, un communiqué de presse avec les instructions nécessaires pour permettre aux journalistes d’être présents à l’arrivé de Gerry McCann à l’hôpital de Glenfield.

L’information, révélée par la journaliste Margarida Davim du journal "Sol",  avance encore que l’opération à été accompagné par les services de sécurité de l’hôpital avec la police local afin "d’assurer que l’activité normal de l’endroit ne soit pas perturbé".

Les journalistes ont eu un endroit spécifique pour écouter une courte déclaration de Gerry McCann, sans toutefois pouvoir effectuer la moindre question, comme avait été déterminé par l’email que Clarence Mitchell avait, au préalable, envoyé aux journalistes choisies pour accompagner le retour du papa de Madeleine à la vie active.

Trois demi-journées par semaine, au Leicester Glenfield Hospital, Gerry va se dédier en exclusive à l’investigation dans le secteur de l’imagerie – une spécialité que Gerry à développé pendant son séjour à Amsterdam – et à la réalisation de travaux scientifiques pour le compte de la "British Heart Fundation".

22/05/2007

Maddie au Maroc ?

31164123a8a1f6a38a2cb3cb3ce7230d.jpgMadeleine McCann, la jeune britannique de 4 ans disparue depuis le 3 mai au Portugal, où elle séjournait en vacances avec ses parents, aurait été vue au Maroc, en compagnie d’un homme âgé entre 35 et 40 ans. L’information a été donnée par une norvégienne dont le témoignage a été repris par les média en Europe sans aucune vérification préalable. Le témoin, marié à un britannique, aurait aperçu "une fillette qui semblait triste et qui était en compagnie d’un homme, dans une station-service située à la sortie de Marrakech". La police portugaise, aidé par ses collègues de Leicester, à déjà demandé l’intervention d’Interpol et des autorités marocaines afin de vérifier le témoignage. Les parents de Maddie ont quant à eux décidé d’engager des détectives-privés pour la retrouver.