Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

09/05/2008

Plusieurs témoins prêts à aider la PJ mais pas encore les McCann

d59e5580b419afaeca18f69d7ab586f1.jpgPlusieurs témoins ont déjà manifesté leur disponibilité pour retourner à Praia da Luz, le village d’où Madeleine McCann a disparu, en réponse à la demande de la Police Judiciaire (PJ) qui souhaite effectuer une reconstitution plus complète des événements du 3 mai 2007.

 L’information a été doublement confirmée aujourd’hui à Portimão (Portugal) et à Enderby (Royaume-Uni), même si les deux sources ont reconnu qu’il n’y a pas encore une date bien déterminé pour cette diligence.

 "Nous avons encore l’espoir que les parents de Madeleine se décident à participer... logiquement, ils devraient être les premiers à s’y intéresser," affirme un officier de la police du Leicestershire.

Malgré les déclarations de ses avocats au Portugal, Kate et Gerry McCann ont fait savoir qu’ils n’avaient pas l’intention d’effectuer le voyage tant que les autorités ne ce décident pas à lever leur statut d’arguidos, ce que, dans la pratique, semble impossible, comme le couple doit le savoir.

01fe1abec0ab31aeffc0050e1165ff63.jpgAprès que Kate et Gerry avaient été déclarées arguidos, en septembre dernier, les services diplomatiques du Royaume-Uni au Portugal avaient fait pression sur les autorités portugaises pour que le couple puisse repartir, donnant leur garantie que les parents de Madeleine seraient de retour aussi tôt que la police le demande.

Huit mois après, les diplomates ne sont plus en poste et la promesse à été oublié, coté britannique.

Sans aucune aide de son gouvernement, l’autre arguido dans l’enquête à la disparition de Madeleine, le britannique Robert Murat, est disponible à participer à une reconstitution même si son avocat, maître Francisco Pagarete, contacté par SOS Madeleine, affirme ne pas avoir reçu une demande officielle dans ce sens.

Le statut d’arguido peux être maintenu, sous certaines conditions, pendant vingt ans, et Murat voudrait bien que l’enquête soit accéléré de forme à reprendre une vie aussi normale que possible, même si pour le moment, le britannique essaie de comprendre pourquoi, comment et qui serait derrière les accusations qui ont été faites à sa rencontre.

Au Royaume-Uni, Robert Murat a déjà accusé de diffamation 13 journaux et une chaine de télévision. Le britannique demande aux médias la somme record de 2 millions de livres, plus de 2,5 millions d’euros, une des plus grandes indemnisations dans l'histoire du Royaume-Uni, ce qu’explique que certains médias ont pris la décision d’effacer sur internet plusieurs articles à propos des accusations faites par le passé.

Les indices sont contre les McCann

91ae90b0d728326cfcaea0d6c3efe68b.jpgParmi les témoins que la police compte voire revenir à Praia da Luz, il y a une touriste allemande qu’à affirmé aux enquêteurs avoir vu Kate McCann retourner à l’appartement pendant le diner, bien avant l’heure à laquelle la maman de Madeleine à donné l’alarme. Son témoignage est corroboré par un deuxième témoin, fonctionnaire de l’Océan Club.

Ces témoignages peuvent aider à la reconstitution des mouvements de chaque élément du groupe d’amis, les neuf du Tapas Bar, mais, seules, n’expliquent pas les indices que l’équipe spéciale de la police britannique avait retrouvé avec les inspecteurs de la PJ.

Dans l’appartement 5A de l’Océan Club, les chiens de la police britannique ont signalé l’odeur d’un cadavre derrière le sofa qui se trouve à proximité de la fenêtre arrière. Sur les rideaux de cette fenêtre la police à retrouvé des traces minuscules de sang, malgré le fait qu’ils avaient été nettoyés, tout comme le mur.

Les seules impressions digitales retrouvées sont celles de Kate, Gerry et des amis du couple.

a6b5ded12a910e15d8ef7b2751b40463.jpgPlus tard, dans la Renault Scénic loué le 27 mai par les McCann, l’équipe luso-britannique retrouve l’odeur à cadavre mais également des fluides humains et des cheveux. Les expertises effectués dans les laboratoires auxquelles la police à fait appel ont révélé une forte probabilité de qu’il s’agissait de Madeleine, les enquêteurs ne parlent pas de 100% car ce degré de fiabilité n’est jamais donné par les scientistes quand il s’agit d’ADN.

Dans la maison où les McCann se sont installés après avoir quitté le complexe de la Mark Warner, Vivenda Vista Mar, les chiens britanniques ont une nouvelle fois signalé l’odeur de cadavre, cette fois-ci sur des vêtements appartenant à Kate McCann.

"La PJ ne recule que pour mieux sauter"

Nouveau directeur de la PJ est rentré en fonctions

43f49c31e72a350097df5863292624b3.jpg"Mes amis, rappelez-vous que dans la lutte contre le crime la PJ ne recule jamais. Mais, si elle devrait le faire, ce ne serait que pour mieux sauter", à dit Almeida Rodrigues, le premier inspecteur de carrière à prendre fonctions comme directeur du Conseil national de la Police Judiciaire (PJ) portugaise. Le nouveau directeur parlait à l’ensemble des inspecteurs de la PJ au cours de sa cérémonie d’investiture, en présence du Premier ministre, José Sócrates, et du ministre de la Justice, Alberto Costa.

Parmi les dossiers médiatiques hérités par le nouveau directeur ont retrouve l’enquête à la disparition de Madeleine McCann, ou Almeida Rodrigues se veux rassurant. Selon le nouveau directeur, l’investigation va poursuivre "sans qu’aucune interférence au cours normal de la justice soit toléré ".

José Maria de Almeida Rodrigues, né le 10 août 1958 à Viseu, nord du Portugal, s’est licencié en Droit par l’Université de Coimbra avant de rentrer, il y a 26 ans, dans les cadres de la  Police Judiciaire.

Sous-directeur national adjoint de la PJ au moment de la démission d’Alipio Ribeiro, il est connu pour son travail sans faille comme coordinateur d’investigation criminelle.

Parmi son curriculum vitae officiel ont retrouve plusieurs fonctions de direction au sein de la PJ mais également des missions à l’étranger, notamment auprès de l'Assemblée-General d'Interpol et de la police du Cap-Vert, ou il fut honoré par le gouvernement local pour son travail.

90c68949e75eacb915d3ff211b8dfa35.gif

2aec7ebcddcd8fd2249da4aeb57f1571.gifd6af64f561dfb9659140e0ba10a9a9ed.gif7935487696b9ac8686f3d3c27763675e.gif

 

Voulez vous réagir à cet article ? Email

05/05/2008

Connaître le sort de Maddie dépend du retour des McCann

d73ae5b96733734e6810a79e6859ca6a.jpgAbsents de Praia da Luz pour le premier anniversaire de la disparition de leur fille Madeleine, Kate et Gerry McCann ont, une nouvelle fois, été invités par la Police Judiciaire à retourner au Portugal afin d’y participer à la reconstitution de leurs mouvements le jour et la nuit du 3 mai de l’année passé.

Le couple, qui n’est plus retourné au Portugal depuis qu’ils ont été constitués arguidos dans l’enquête à la disparition de Madeleine et leur immédiat retour à Rothley, continue à refuser tout déplacement malgré l’importance accordé par la police portugaise et britannique à cette reconstitution que permettrait de faire évoluer les investigations.

Hier, Alipio Ribeiro, directeur nationale de la Police Judiciaire (PJ) à réaffirmé l’importance du retour des McCann à Praia da Luz dans le cadre de l’enquête, soulignant que Kate et Gerry doivent se plier aux exigences de la loi portugaise.

Une opinion partagé à Enderby (Leicestershire – RU) où plusieurs officiers britanniques ont confirmé l’importance du retour de Kate et Gerry McCann, accompagnés des sept amis du couple, à Praia da Luz : "Connaître le sort de Madeleine peux dépendre de leur retour et de leur participation aux diverses diligences demandées par la police," à dit  un des officiers.

Jusqu’ici, malgré les affirmations contradictoires de leur avocat au Portugal et de leur chargé en communication au Royaume-Uni, Kate et Gerry McCann ont toujours refusé d’effectuer le voyage, imposant comme condition à leur retour que leur statut d’arguidos soit levé.

4108d2c5456fbbb1f9440f3a95254666.jpgContrairement aux McCann, Robert Murat, l’autre arguido dans l’enquête, à manifesté sa totale disponibilité pour participer aux nouvelles diligences demandées par les enquêteurs, comme le confirme son avocat, Maître Francisco Pagarete.

Murat, voisin du complexe touristique de la Mark Warner, était devenue arguido dans l’enquête à la disparition de Madeleine après avoir été dénoncé par deux autres britanniques, parmi elles la journaliste Lori Campbell, qui continue à accompagner l’affaire McCann pour le tabloïde The Mirror.

05bd389126ec2fd08f2b207218b7c54b.jpg"J’ai trouvé très étrange qu’il parle beaucoup de la fillette, surtout du travail de la police et de l’état de l’enquête. Par ailleurs, il était très flou sur son passé", avait raconté Lori Campbell aux autres journalistes après avoir fait part de ses soupçons à la police britannique et à l’ambassade du Royaume-Uni au Portugal, qui ne s’est pas privé d’intervenir dans l’enquête de la PJ.

Brian Kennedy avait rencontré Murat

c7db45c75947dc9b1b64c46ea3f99ab9.jpgLes enquêteurs de la Police Judiciaire et leurs collègues britanniques s’interrogent toujours à propos des réelles intentions du multimillionnaire Brian Kennedy après la récente révélation de que celui-ci est retournée au Portugal, à la fin de l’année passé, pour y rencontrer Robert Murat, un des arguidos de l’enquête à la disparition de Madeleine McCann.

Le multimillionnaire soutient financièrement Kate et Gerry McCann depuis plusieurs mois, c’est lui qui prends en charge une partie des honoraires et frais de l’agence de détectives espagnole Metodo 3 et la totalité des salaires de Clarence Mitchell, le responsable en communication du couple.

Avec nouveau contrat Metodo 3 "se doit de penser  que Maddie est en vie"

a3c4bc98e69a88f41961db7eff17cc97.jpgL’agence de détectives Metodo 3, basé à Barcelone, à vu le contrat avec Kate et Gerry McCann prolongée pour six mois de plus, comme l’a confirmée son directeur, Francisco Marco, dans une entrevue à la télévision espagnole.

Plus prudent que par le passé, le controversé directeur de Metodo 3 n’a pas affirmé catégoriquement que Madeleine soit toujours en vie, comme il l’avait fait à plusieurs reprises par le passé. Selon Francisco Marco, quand il parle à la famille de Madeleine il se doit de penser que l’enfant est encore en vie sinon "il est très difficile de faire son travail."

Francisco Marco à encore affirmé que son équipe aurait suivi des signalements de Maddie dans 25 à 30 pays, sans toutefois préciser comment son agence, très limité en personnel, aurait pu le faire.

Pour le directeur de Metodo 3, "les parents de Madeleine sont absolument innocents" même si le détective reconnaît baser base son opinion sur ses convictions personnelles prises après avoir vu le comportement des parents avec les deux autres enfants du couple (Sean et Amélie) et un entretien de cinq minutes avec Kate McCann.

"Ils étaient dans un pays étranger, ne parlaient pas la langue, alors quand leur enfant a disparu leur première réaction a été de prendre contact avec des personnes et les médias au Royaume-Uni,"  à conclu Francisco Marco.

Nouveau cas de négligence par des parents britanniques à Algarve

Un nouveau cas de négligence, mettant en cause un couple de nationalité irlandaise et ses trois enfants, devra être examiné aujourd’hui par le Tribunal de Faro (Algarve). Selon le magistrat de permanence, la GNR - l’équivalent de l’ancienne gendarmerie belge - à été alerté ce week-end par le personnel d’un hôtel de Loulé signalant la présence d’un couple complètement ivre, dans un état proche du coma éthylique, en compagnie de trois enfants.

Constatant l’état des parents, les agents de la police ont pris en charge les trois enfants, un bébé d’un an et ses frères de trois et six ans, jusqu’à l’arrivée d’une assistante sociale.

Pendant que le couple, de 32 et 35 ans, a été conduit sans connaissance par une ambulance vers l’hôpital de Loulé (Algarve), les enfants, après avoir été examinés par un médecin, ont été confiées au Refúgio Aboim Ascensão, un centre d’accueil et d’aide à l’enfance, où ils sont arrivés vers cinq heures du matin.

Le même jour ou, à Praia da Luz, ont signalait le premier anniversaire de la disparition de Madeleine McCann, que ses parents avaient laissé sans surveillance dans leur appartement de vacances, ce nouveau cas de négligence renforce la conviction des autorités portugaises de qu’il est nécessaire sensibiliser les milliers de touristes, à majorité des britanniques que chaque année choisissent le sud du Portugal pour ces vacances, à propos des consignes de sécurité à prendre avec des enfants.

Malgré la mise en danger des enfants, le magistrat du Ministère Public (MP), contre l’avis du responsable du centre d’aide à l’enfance, a accordé que les parents puissent récupérez les enfants après leur sortie de l’hôpital. Le couple risque une peine de prison allant de 2 à 5 ans pour mise en danger, voire abandon d’enfants.

Selon Luis Villas-Boas, responsable du centre d’accueil et d’aide à l’enfance, "il s’agit d’un cas grave de négligence" ou, heureusement, un drame à été évité grâce à la réaction du personnel de l’hôtel qui avait fait appel aux pompiers et à la police.

Selon les agents de la police locale, dans le frigo de l’appartement de vacances occupé par cette famille il n’y avait rien de prévu pour les enfants, uniquement de l’alcool pour les parents.

L’information est reprise aujourd’hui par la presse britannique et portugaise ou, une fois encore, ont constate la différence de traitement donné par les journalistes des deux pays : si les portugais ont gardé l’habituel anonymat du couple, la presse britannique n’a pas hésité à divulguer l’identité des parents et, par conséquence, des enfants.

90c68949e75eacb915d3ff211b8dfa35.gif

2aec7ebcddcd8fd2249da4aeb57f1571.gifd6af64f561dfb9659140e0ba10a9a9ed.gif7935487696b9ac8686f3d3c27763675e.gif

 

Voulez vous réagir à cet article ? Email

21/03/2008

Voiture de Malinka incendié

 

8b3721e1aeff05ddb655330c21eaa97e.jpg

Sergey Malinka, l’informaticien russe que la Police Judiciaire avait entendu comme témoin dans les jours qui ont suivi la disparition de Madeleine McCann, à vu sa voiture incendié et le mot "fala" - parle, en portugais – écrit en rouge à coté de son Audi A4.

Ami de Robert Murat, le russe voit l’incident comme un acte d’intimidation même s’il affirme ne pas savoir ce qu’ont voudrais qu’il dise.

"Qui a écrit cela ? Qu’est-ce qu'exactement veulent-ils que je dise?"

Malinka a été entendu une nouvelle fois par la Police Judiciaire à qui il a dit ne pas connaître la raison qui aurait poussé quelqu’un à vouloir l’intimider dans l’enquête Madeleine, ou le jeune russe est cité comme témoin.

L’incendie de l’Audi A4 de Sergey Malinka aurait commencé vers quatre heures de matin, à quelques dizaines de mètres de la maison du russe, et serait d’origine criminelle, comme indiquent les premiers éléments du dossier d’enquête de la PJ.

Des méthodes criminelles

L’incendie de la voiture de Sergey Malinka et les mouchards GPS sous les voitures de Robert Murat et Michaela Walczuch sont pris très au sérieux par la Police Judiciaire qu’y voit des méthodes criminelles et à ouvert deux enquêtes parallèles au dossier Madeleine McCann.

Ce n’est pas la premiére fois que les inspecteurs ont connaissance de l’existence de pressions, intimidations et menaces à l’encontre de plusieurs témoins.

Les journalistes ne sont pas exception et divers professionnels ont été la cible de méthodes similaires.

Selon une source de la police, les mouchards GPS placés sous les voitures de Robert Murat et de Michaela Walczuch, n’ont pas été placées par aucun service ou departement des autorités portugaises et les appareils ont été achetés au départ de l’Espagne.

90c68949e75eacb915d3ff211b8dfa35.gif

2aec7ebcddcd8fd2249da4aeb57f1571.gifd6af64f561dfb9659140e0ba10a9a9ed.gif7935487696b9ac8686f3d3c27763675e.gif

24/01/2008

Affaire McCann : Il n’y aura pas de chasse à l’homme

0e79795a00658ab6ad36b33bbb926b3e.jpgLa grand chasse à l’homme demandé par Kate et Gerry McCann, via leur porte-parole, Clarence Mitchell, n’aura pas lieu car l’homme représenté par le croquis a pu être localise par la Police Judiciaire quelques semaines après la disparition de Madeleine.

Le croquis, fait au départ du témoignage d’une britannique à l’agence de détectives Metodo 3, était supposé avoir donné un énorme espoir aux parents de Maddie : "Cette homme peut avoir l’information clé qui va nous aider à localiser Madeleine", écrit son père, Gerry, dans les pages de son blog.

Selon le Correio da Manhã, au Portugal, l’homme ne serait’ autre qu’un habitant d’un village distant de quelques kilomètres de Praia da Luz, entre Espiche et Barão São João.

e849c444f15985e0ff2a98407e9de0b2.jpgDécrit comme une "bête" et un "pédophile" par plusieurs tabloides britanniques, l’homme est connu de la Police Judiciaire (PJ) portugaise qui l’avait interrogé le 23 mai. Maintenant, après le témoignage d’une touriste britannique qui affirmait avoir reconnu l’homme du croquis, les inspecteurs de la PJ ont recontacté l’individu et confirmé ce que, pour eux, étais déjà un fait : il n’existe aucune connexion entre lui et l’affaire McCann.

La nouvelle est d’autant plus surprenante car, au mois de juin, dans une des rencontres entre les inspecteurs de la Police Judiciaire et les McCann, en présence du Consul britannique à Portimão, les parents de Madeleine avaient étés informés des démarches des autorités à propos du suspect : "tout n’est qu’une manœuvre de diversion. Soit des parents, soit de leur agence de détectives", affirme une source proche de l’enquête soulignant que "s’ils veulent continuer dans ce sens, il y a quelques dizaines, voire des centaines, de personnes qui ont été interrogés et qui peuvent voir demain leur visage sur un croquis à la télévision".

Le sosie de Robert Murat a Praia da Luz

Après David Payne, un des amis des McCann, pointé par la presse britannique comme étant assez ressemblant à Robert Murat pour qu’ont si trompe, voici Angus Symington, un britannique de 37 ans qui travaille non loin de l’Océan Club, le complexe touristique de Mark Warner, d’où Madeleine McCann à disparue en mai 2007.

babd6e02a48704069be95a632f8bd71f.jpgLa manœuvre est délicate, car l’homme étais accompagné de sa famille à 10 kilomètres de l’Océan Club la nuit de la disparition: comme Murat, Angus porte des lunettes. Ses cheveux sont presque identiques, il a la même taille, le visage et la corpulence sont similaires… suffisant pour que le Sun, le Mirror, et le Daily Mail, se décident à lancer, subtilement, le doute.

Une source de la Police Judiciaire, contactée ce matin, confirme connaître l’existence d’Angus depuis le mois de mai mais qu’il n’y a pas de changement de sa ligne d’enquête, "malgré toutes les manœuvres de diversion crées, les retardements et les difficultés qui n’ont pas cessez d’apparaître".

03/01/2008

Madeleine McCann : Parents toujours suspects de la mort de leur fille

b24d4a0d289e80bd8d91ed4157e74bc1.jpg

"Rien ne change. Nous avons des nouveaux éléments qui confirment la ligne d’enquête qui à été suivi jusqu’à présent", affirme une source de la Police Judiciaire, soulignant encore que les parents, Kate et Gerry McCann, vont continuer comme suspects.

97594e21753e653c95b7095f41cc5874.jpgLes investigateurs de la Police Judiciaire ont préparé un rapport préliminaire à l’enquête, que devra être remis au Procureur en charge du dossier, dans lequel Kate et Gerry McCann seraient les principaux suspects de la disparition de leur fille. La même source, en déclarations à la presse, avance que la petite britannique serait morte par accident et que les parents ont dissimulé son corps avec la complicité d’une ou de plusieurs personnes.

Si les autorités britanniques avaient fait savoir qu’aucune demande d’interrogatoire ne serait accepté pendant la période des fêtes de noël, les choses risquent bien de changer les prochains jours, car les lettres rogatoires seront demain dans le Tribunal de Portimão et vont suivre vers le Home Office ou sa responsable, Jacqueline Jill Smith, sera obligé de les accepter ou alors de s’expliquer à propos d’une improbable décision négative.

Statut de Murat reste inchangé

Contrariant ses propres expectatives, Robert Murat va voir la manutention de son statut comme arguido dans le procès de la disparition de Madeleine McCann. Théoriquement, le Ministère Publique n’aura pas à prendre de décision à propos du sort du britannique avant 14 janvier, jour ou le délai légal de huit mois s’écoule, mais une source proche de l’enquête à confirmé que cette décision ne serait pas prise dans l’immédiat. Le Ministère Publique va demander et obtenir que l’enquête se poursuive, gardant le secret de justice du dossier.

Contrairement aux récentes spéculations, "pour le moment, Robert Murat n’a aucun projet de publier un livre, vendre son histoire  ou parler de l’enquête", affirme son avocat. Plusieurs propositions ont été faites par des chaines de télévision et des éditeurs britanniques, mais aucune n’aurais été accepté car le britannique – qui n’a jamais eu la double nationalité – "attend calmement d’être innocenté et de reprendre sa vie".