Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

16/09/2007

Madeleine McCann : Toutes les possibilités doivent être écartées

Afin d’écarter toutes les possibilités, comme nous l’avions déjà avancé, la police judiciaire investigue les crématoires et les incinérateurs existants dans la région de Algarve et en Espagne afin vérifier les possibilités d’élimination du corps de Madeleine McCann.

L’affaire fait uniquement aujourd’hui la une de la presse portugaise et britannique.

Le premier endroit visité par la police c’était le « Créon Starlight » à Castelo da Nave, un village prés de Monchique.

67e1cb9f3487cdc33e63bd4d6a5c3b1b.gifPropriété d’un couple hollandais – Hendrik et Jeannette Hoos – le Créon Starlight à été scellé par les inspecteurs de la PJ car il fonctionne depuis quelques années comme crématoire prive pour animaux de compagnie, sans aucune licence légal. Evert Hendrik Hoos, le propriétaire, est un ancien terroriste, connu notamment pour avoir participé à des attentas à la bombe en 1988 comme membre d’un groupe radical.

Le Créon Starlight utilisais un système d’incinération informatique que permettais un fonctionnement à 900° - standards européens – destinée essentiellement à la crémation d’animaux de compagnie : les cendres étions remises au client au disperses dans la mer.

Autres deux incinérateurs et crématoires sont en cour de vérification : un à Algarve – connu pour la destruction de détritus – et un deuxième à la frontière espagnole.

DL & PR 

(English version

15/09/2007

Journal intime de Kate McCann était un leurre

568a10117d68645d87a6b656e8bd9c74.jpgContrairement à ce que beaucoup de journalistes on cru, le journal intime de Kate McCann n’est pas d’un grand intérêt pour la police portugaise car la maman de Madeleine n’a commencé à l’écrire que cinq jours après la disparition de sa fille… à moins qu’il ne contienne des aveux signés – ce que n’est pas le cas – il n’aurait qu’un intérêt relative.  Le fameux journal intime n’était qu’un leurre pour les journalistes : la manouvre a tellement bien fonctionné que certains on poussé le vice jusqu’à publier des extraits qu’on se demande aujourd’hui s’ils on jamais été écrits par Kate.

Pendant ce temps, la police portugaise était occupé à localiser la Renault Scénic loué par les McCann, et qu’ils on décidé de garder «  en lieux sur » malgré leur départ vers Rothley, au Royaume Uni.772302a14b7055b484fe3b35e51d04c2.jpg

Maintenant que la voiture à été localisé, les enquêteurs on demandé au juge d’instruction criminelle l’autorisation  d’effectuer de nouvelles expertises à la voiture. Les premiers résultats on révélé quelques traces d’ADN de Madeleine McCann dans le coffre mais la police prétend procéder au démontage de la voiture, s’intéressant dans la zone située en haut de la roue arrière gauche.

L’expertise de la voiture prétend vérifier la présence de vestiges de peau humaine et si elle appartient à un cadavre en décomposition.

La voiture, à parcouru 2750 kilomètres entre le 3 mai e le 3 juillet, mais ce nombre est, maintenant, beaucoup plus important car la police espagnole à confirmé que la Renault Scénic à été aperçu à plusieurs reprises sur leur territoire.

Une des questions que la police se pose est de savoir qui d’autre à pu conduire cette voiture car le couple, dans ses voyages entre Praia da Luz et les aéroports de Faro et Lisbonne, à toujours fait appel à des taxis.

ec0e1b9ceee723e1d8edfbc91cf03360.jpgAvant les McCann, cinq personnes différentes on loué la Renault Scénic entre le 3 mai et le 27, date de début de la location au nom des McCann. La voiture est sous contrat avec Gerry McCann jusqu’au 20 septembre. Dans le contrat il y a un deuxième conducteur : le beau-frère de Kate, Michael Wright.

Duarte Levy (Rothley) & Paulo Reis (Espagne)

(English version)