Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

21/03/2008

Voiture de Malinka incendié

 

8b3721e1aeff05ddb655330c21eaa97e.jpg

Sergey Malinka, l’informaticien russe que la Police Judiciaire avait entendu comme témoin dans les jours qui ont suivi la disparition de Madeleine McCann, à vu sa voiture incendié et le mot "fala" - parle, en portugais – écrit en rouge à coté de son Audi A4.

Ami de Robert Murat, le russe voit l’incident comme un acte d’intimidation même s’il affirme ne pas savoir ce qu’ont voudrais qu’il dise.

"Qui a écrit cela ? Qu’est-ce qu'exactement veulent-ils que je dise?"

Malinka a été entendu une nouvelle fois par la Police Judiciaire à qui il a dit ne pas connaître la raison qui aurait poussé quelqu’un à vouloir l’intimider dans l’enquête Madeleine, ou le jeune russe est cité comme témoin.

L’incendie de l’Audi A4 de Sergey Malinka aurait commencé vers quatre heures de matin, à quelques dizaines de mètres de la maison du russe, et serait d’origine criminelle, comme indiquent les premiers éléments du dossier d’enquête de la PJ.

Des méthodes criminelles

L’incendie de la voiture de Sergey Malinka et les mouchards GPS sous les voitures de Robert Murat et Michaela Walczuch sont pris très au sérieux par la Police Judiciaire qu’y voit des méthodes criminelles et à ouvert deux enquêtes parallèles au dossier Madeleine McCann.

Ce n’est pas la premiére fois que les inspecteurs ont connaissance de l’existence de pressions, intimidations et menaces à l’encontre de plusieurs témoins.

Les journalistes ne sont pas exception et divers professionnels ont été la cible de méthodes similaires.

Selon une source de la police, les mouchards GPS placés sous les voitures de Robert Murat et de Michaela Walczuch, n’ont pas été placées par aucun service ou departement des autorités portugaises et les appareils ont été achetés au départ de l’Espagne.

90c68949e75eacb915d3ff211b8dfa35.gif

2aec7ebcddcd8fd2249da4aeb57f1571.gifd6af64f561dfb9659140e0ba10a9a9ed.gif7935487696b9ac8686f3d3c27763675e.gif

24/01/2008

Affaire McCann : Il n’y aura pas de chasse à l’homme

0e79795a00658ab6ad36b33bbb926b3e.jpgLa grand chasse à l’homme demandé par Kate et Gerry McCann, via leur porte-parole, Clarence Mitchell, n’aura pas lieu car l’homme représenté par le croquis a pu être localise par la Police Judiciaire quelques semaines après la disparition de Madeleine.

Le croquis, fait au départ du témoignage d’une britannique à l’agence de détectives Metodo 3, était supposé avoir donné un énorme espoir aux parents de Maddie : "Cette homme peut avoir l’information clé qui va nous aider à localiser Madeleine", écrit son père, Gerry, dans les pages de son blog.

Selon le Correio da Manhã, au Portugal, l’homme ne serait’ autre qu’un habitant d’un village distant de quelques kilomètres de Praia da Luz, entre Espiche et Barão São João.

e849c444f15985e0ff2a98407e9de0b2.jpgDécrit comme une "bête" et un "pédophile" par plusieurs tabloides britanniques, l’homme est connu de la Police Judiciaire (PJ) portugaise qui l’avait interrogé le 23 mai. Maintenant, après le témoignage d’une touriste britannique qui affirmait avoir reconnu l’homme du croquis, les inspecteurs de la PJ ont recontacté l’individu et confirmé ce que, pour eux, étais déjà un fait : il n’existe aucune connexion entre lui et l’affaire McCann.

La nouvelle est d’autant plus surprenante car, au mois de juin, dans une des rencontres entre les inspecteurs de la Police Judiciaire et les McCann, en présence du Consul britannique à Portimão, les parents de Madeleine avaient étés informés des démarches des autorités à propos du suspect : "tout n’est qu’une manœuvre de diversion. Soit des parents, soit de leur agence de détectives", affirme une source proche de l’enquête soulignant que "s’ils veulent continuer dans ce sens, il y a quelques dizaines, voire des centaines, de personnes qui ont été interrogés et qui peuvent voir demain leur visage sur un croquis à la télévision".

Le sosie de Robert Murat a Praia da Luz

Après David Payne, un des amis des McCann, pointé par la presse britannique comme étant assez ressemblant à Robert Murat pour qu’ont si trompe, voici Angus Symington, un britannique de 37 ans qui travaille non loin de l’Océan Club, le complexe touristique de Mark Warner, d’où Madeleine McCann à disparue en mai 2007.

babd6e02a48704069be95a632f8bd71f.jpgLa manœuvre est délicate, car l’homme étais accompagné de sa famille à 10 kilomètres de l’Océan Club la nuit de la disparition: comme Murat, Angus porte des lunettes. Ses cheveux sont presque identiques, il a la même taille, le visage et la corpulence sont similaires… suffisant pour que le Sun, le Mirror, et le Daily Mail, se décident à lancer, subtilement, le doute.

Une source de la Police Judiciaire, contactée ce matin, confirme connaître l’existence d’Angus depuis le mois de mai mais qu’il n’y a pas de changement de sa ligne d’enquête, "malgré toutes les manœuvres de diversion crées, les retardements et les difficultés qui n’ont pas cessez d’apparaître".

03/01/2008

Madeleine McCann : Parents toujours suspects de la mort de leur fille

b24d4a0d289e80bd8d91ed4157e74bc1.jpg

"Rien ne change. Nous avons des nouveaux éléments qui confirment la ligne d’enquête qui à été suivi jusqu’à présent", affirme une source de la Police Judiciaire, soulignant encore que les parents, Kate et Gerry McCann, vont continuer comme suspects.

97594e21753e653c95b7095f41cc5874.jpgLes investigateurs de la Police Judiciaire ont préparé un rapport préliminaire à l’enquête, que devra être remis au Procureur en charge du dossier, dans lequel Kate et Gerry McCann seraient les principaux suspects de la disparition de leur fille. La même source, en déclarations à la presse, avance que la petite britannique serait morte par accident et que les parents ont dissimulé son corps avec la complicité d’une ou de plusieurs personnes.

Si les autorités britanniques avaient fait savoir qu’aucune demande d’interrogatoire ne serait accepté pendant la période des fêtes de noël, les choses risquent bien de changer les prochains jours, car les lettres rogatoires seront demain dans le Tribunal de Portimão et vont suivre vers le Home Office ou sa responsable, Jacqueline Jill Smith, sera obligé de les accepter ou alors de s’expliquer à propos d’une improbable décision négative.

Statut de Murat reste inchangé

Contrariant ses propres expectatives, Robert Murat va voir la manutention de son statut comme arguido dans le procès de la disparition de Madeleine McCann. Théoriquement, le Ministère Publique n’aura pas à prendre de décision à propos du sort du britannique avant 14 janvier, jour ou le délai légal de huit mois s’écoule, mais une source proche de l’enquête à confirmé que cette décision ne serait pas prise dans l’immédiat. Le Ministère Publique va demander et obtenir que l’enquête se poursuive, gardant le secret de justice du dossier.

Contrairement aux récentes spéculations, "pour le moment, Robert Murat n’a aucun projet de publier un livre, vendre son histoire  ou parler de l’enquête", affirme son avocat. Plusieurs propositions ont été faites par des chaines de télévision et des éditeurs britanniques, mais aucune n’aurais été accepté car le britannique – qui n’a jamais eu la double nationalité – "attend calmement d’être innocenté et de reprendre sa vie".

01/01/2008

"Désespoir" des McCann derrière les informations contre Murat

a1acc1af1729028d28cfa2a25c0965be.jpgFrancisco Pagarete, l’avocat de "l’arguido" Robert Murat à démentie l’information, avancé au Royaume-Uni, de l’arrestation de son client par la police portugaise. "C'est complètement faux", affirme maître Pagarete, accusant les McCann d'être derrière la récente révélation des nouveaux témoins qui prétendent avoir vu Robert Murat près de l’Océan Club la nuit ou Madeleine a disparu : "Ceci n’est qu’une preuve de plus du désespoir des McCann", conclu l’avocat.

En simultanée, Metodo 3 à révélée aujourd'hui que l’agence à un nouvel indice "significatif" de Madeleine au Maroc, une piste que serait investigué par ses détectives. L’agence espagnole de detectives avait déjà promis auparavant de ramener Madeleine à temps pour Noël, mais ils n’ont pas pu accomplir leur promesse.

Déjà la semaine dernière, Christian Ridout, un ancien résidant britannique à Praia da Luz que Metodo 3 affirmais être le dernier d'une liste de 52 supposés pédophiles du Royaume-Uni sous investigation, s'est avéré innocent. Ridout, prétendument accusé d'envoyer des messages à contenu  sexuel à un enfant de 12 ans, avait quitté Praia da Luz il y a plus de deux ans, mais il n’y a jamais eu de mandat de capture emis en toute l’Europe.

96fd8dc043527c691258866ebe6b53cd.jpgLe fond mis en place pour rechercher Madeleine dépense plus de 70 mil euros par mois avec les paiements à Metodo 3, Control Risk Group et autres conseillers engagés par les McCann et l'argent diminue rapidement, comme l’affirme Clarence Mitchell.

La presse britannique avait avancée que le couple pourrait commencer à exiger des honoraires pour des entrevues ou même accepter un accord pour un livre, mais l’ancien journaliste, qui avait rentré au service des McCann à la demande du gouvernement britannique, à démentie cette possibilité : "il n'y a aucune affaire d’interviews exclusives ou toute autre chose qui relève du showbiz"'. Clarence Mitchell à également démentie la possibilité d’un retour prochain de Kate et Gerry McCann au Portugal, excepte si la police portugaise demande formellement leur présence.

Duarte Levy & Paulo Reis 

English version 

18/12/2007

Murat recommandé comme traducteur par les diplomates britanniques

59875a9cdaba18c55e13cb745f347c7b.jpgC’est le cabinet de Bill Henderson, le consul britannique à Algarve, qui a proposé le nom de Robert Murat comme traducteur digne de confiance, qui pourrait être utilisé par les autorités portugaises dans l'enquête, dans les jours qui ont suivi la disparition de Madeleine McCann.

Murat etait déjà connu parmi le personnel diplomatique, car il avait des lettres de recommandation de la police de Norfolk, où il a travaillé pour Bernard Matthews, une des plus grandes compagnies avicoles au Royaume-Uni, qui emploie des centaines d'ouvriers portugais.

f26604d1fa4c5b7932070bbc2d32b18a.jpgLe fait que Robert Murat avait déjà travaille auparavant comme traducteur pour la police de Norfolk, et la recommandation du cabinet de Bill Henderson, alors consul britannique à Algarve, ont convaincue la police à accepter la suggestion, comme le confirme une source de la Police Judiciaire. Après que Murat ait été désigné comme suspect formel (arguido), la police à analysé toutes les traductions qu'il avait fait, vérifiant son exactitude, mais aucun erreur n'a été retrouvé, affirme la même source. Bill Henderson s'est retiré de sa carrière diplomatique et a retourné au Royaume-Uni en aout.

English version