Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

09/08/2008

Le sommeil des jumeaux

7e201d938c995a3be4f60babd9fc3bb0.jpgSelon le témoignage de Fiona Payne, la nuit du 3 mai, Kate McCann était juste paniquée, effrayée pour Madeleine, se demandant ce que lui serait arrivé. Elle a décrit à la police ce qu’elle a vu, quand elle est revenue à l'appartement des McCann, après avoir recherché, pendant cinq ou dix minutes, les environs de l’Océan Club, avec d'autres membres du groupe d'amis, suite à l’alerte de que Madeleine avait disparu.

Elle est rentrée dans la chambre des enfants, elle a remarqué que les draps du lit de Madeleine étaient ordonnés, et les jumeaux étaient parfaitement endormis dans leurs lits de camp. Tandis qu'elle ouvrait toutes les armoires de la chambre, les jumeaux ont continué endormis et n'ont pas bougé d’un millimètre – ce que lui semblait parfaitement étrange !

Selon les déclarations de Fiona Payne à la police, Kate McCann était effrayée et la sensation de ne pas pouvoir faire quoi que ce soit la rendait fâchée, hurlant et donnant des coups de poing et de pied dans les murs — raison pour laquelle elle était couverte de bleus le jour suivant.

Interrogé si les jumeaux ne se sont pas réveillés, à aucun moment, Fiona à confirmé que non rajoutant que Kate a continué à aller vers les jumeaux, continuant à mettre ses mains sur les jumeaux afin de vérifier s’ils continuaient à respirer, car elle semblait beaucoup plus intéressée en vérifier s’ils étaient bien.

Fiona Payne s'est rappelé que les jumeaux ne se sont jamais réveillés, malgré tout le bruit, les cris et les hurlements, pas même quand la police est venue et les lumières ont été allumées – ce que lui semblait, sur le moment, comme étrange. 

Duarte Levy & Paulo Reis

English version 

27/01/2008

McCann jouent à trouver le monstre qui a pris Madeleine

3815ec0dd8402c8f882b408490378a89.jpg

Sean et Amélie apprennent à faire face à la perte de leur sœur Madeleine en jouant à un jeu appelé "trouvez le monstre qui l’a enlevée", affirme le criminaliste Ray Wyre pour qui les jumeaux ont un rôle essentiel à jouer dans la manière comme ses parents, Gerry et Kate McCann, peuvent supporter l’absence de leur fille cadet.

"Je pense qu'avoir d'autres enfants en bas âge a donné à Kate et Gerry la force pour continuer", affirme le criminaliste, à qui Kate et Gerry ont raconté comment les jumeaux ont l’habitude de les entrainer dans leurs jeux : "ils sont clairement un paquet d'énergie et amusement". 

19/10/2007

McCann : Examen toxicologique n’a pas de valeur

608720ef09beb0c2098c2a8079764ce6.jpgLe Evening Standard avance aujourd’hui que des examens effectués sur les jumeaux montrent que le couple McCann n’aurais jamais administré des sédatifs à Sean et Amélie, respectivement le frère et la sœur de Madeleine.

Le journal britannique avance encore que les examens font partie de la défense légale du couple face aux accusations de la Police Judiciaire, mais une source proche de l’enquête à déjà confirmé à SOS Madeleine que, "à exister", l’examen en question n’aurait aucune valeur légale auprès de la justice portugaise car il n’a pas été fait par un laboratoire reconnu et dans les conditions imposées par les lois du Portugal.

L’information de l’Evening Standard avance que l’examen aurait été fait par une équipe médico-légale, engagée par les avocats des McCann, au départ de cheveux prélevés sur les jumeaux.

"Je doute même que l’examen a eu lieu car  les deux avocats portugais des McCann savent très bien qu’il n’aurait aucune valeur auprès de nos tribunaux", affirme la même source rajoutant que "soit le journal avance n’importe quoi, soit quelqu’un prétend manipuler l’opinion publique".

e4f50385b6fd495c162b97a1b269f1ee.jpgEn déclarations au Times, David Gerrie, un analyste à l'unité médicale de toxicologie du Guy's Hôpital, affirme que : "les traces demeureront dans les cheveux jusqu'à ce qu'ils tombent ou soient coupés. Les cheveux grandissent d’environs 1cm par mois, ainsi pour examiner les données d’il y a cinq mois il faudrait 5cm de cheveux. Un analyste couperait les cheveux en longs segments de 1cm pour analyser chaque mois".

"Il ne faut pas oublier qu’ont parle d’événements qui datent du 3 mai et que les examens, à exister, ont été effectués des mois plus tard. Il serait probable, en ce moment, de ne rien trouver dans un examen toxicologique car il aurait suffit de leur couper les cheveux", affirme un expert de l’institut médico-légal portugais soulignant que "l’enquête concerne leur fille Madeleine et non les jumeaux. C’est Gerry McCann lui-même que à détruit la crédibilité de toute examen toxicologique fait ou à effectuer sur les jumeaux Sean et Amélie. Dans son blog, le papa des deus enfants, écrit, le 25 mai avoir fait couper les cheveux aux enfants."