Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

27/01/2008

Un témoin a vu l’enlèvement de Mari Luz

054a83e1cecd7f74be0159049a8092d2.jpgLa police espagnole sait maintenant comment Mari Luz aurait été amené de force dans une voiture grâce aux témoignages d’un couple qui aurait aperçu la scène sans comprendre sur le moment, qu’il s’agissait d’un enlèvement.

Selon les témoins, Mari Luz aurait été abordé par un homme "basané qui paraissait d'ethnie gitane" avant d’être amené dans une voiture blanche, "genre Renault Kangoo".

Mari Luz Cortés a disparue le 13 janvier, après 16.30, dans le chemin de retour d’un kiosque qui se trouve a une centaine de mètres de sa maison dans le quartier d’El Torrejòn, Huelva.

Le témoin, qui s’est rendu à la police après avoir vu les images de Mari Luz dans la presse, affirme avoir aperçu la petite parler à un homme qui l’aurais, par la suite, pris dans les bras et emporté dans une voiture pendant que la petite criait "je ne veux pas aller, je ne veux pas aller". Dans la voiture, "une Renault Kangoo" blanche type utilitaire, affirme encore ce témoin, il y aurait deux autres adultes.

"Mari Luz a résisté, elle criait sans arrêt, c’est pourquoi je ne comprends pas que personne ne s’est rendu compte de la scène, car il y avait beaucoup de gens à proximité… à moins qu’il s’agit de quelqu’un connu dans le quartier ou d’un parent", affirme le témoin, soulignant que lui-même avait cru que l’homme étais le père de la petite, avant d’avoir vu les images des parents dans les média.

La voiture, recherché activement par la police espagnole, contrairement a ce qu’ont pourrais imaginer, n’a pas pris la fuite vers l’autoroute, affirme le témoin, mais est partie à grande vitesse en direction d’un quartier voisin.

Contrairement a la police, les parents de Mari Luz n’ont pas attribué crédibilité au témoignage car, affirme le père, elle aurait du croiser l’avenue, "ce que la petite ne fait jamais sans autorisation".

Une fois encore la police espagnole a réaffirmé que la disparition de Mari Luz n’est pas lié à l’affaire Madeleine McCann.

26/10/2007

Nouveau témoin contredit Jane Tanner

Une adolescente, qui était avec sa famille à l’Océan Club, a vu Gerry McCann et Jeremy Wilkins en conversation, la nuit74b8fe1f1a8a56f2f2a5cbdb538ffdb1.jpg de la disparition de Madeleine - mais elle n'a pas vu Jane Tanner ou un homme portant un enfant.

La fille n'était pas enregistrée sur la liste de résidents, car elle ne s’est pas enregistrée auprès de la réception. Le père et la fille ont été au Portugal, récemment, afin d’aider la Police Judiciaire dans la reconstitution de ce que s'est produit la nuit du 3 mai  mais aussi pour faire une déclaration formel à la police, affirme une source proche de l’enquête.

En déclarations à SOS Madeleine, l'adolescente irlandaise à confirmée avoir vu Gerry McCann et Jeremy Wilkins en conversation, pendant quelques minutes, près de l'appartement des McCann : "Il y avait seulement le père de la petite fille parlant à un autre homme."

5e8f349f41a874cc74ed2cba44384f99.jpgL'adolescente est sortie pour fumer une cigarette, au même moment que temps Jane Tanner a indiqué qu'elle a vu un homme porter un enfant. Elle a uniquement mentionné ce qu'elle avait vu à sa famille plus tard, car elle aurait également à admettre la raison pour laquelle elle était là. Depuis le début, la police a eu quelques doutes à propos du témoignage de Jane Tanner, car Jeremy Wilkins, un partenaire au tennis du père de Madeleine, leur à dit qu'il a uniquement vu Gerry McCann près de l'appartement.

La description de Jane Tanner de l'homme qu'elle prétend avoir vu a été utilisé pour dessiner un portrait-robot que les McCann on divulgué, hier, le 25 octobre. Mais Jane Tanner a été, au début, citée, dans les médias britanniques, comme disant que l'homme marchait vers l'église. Plus tard, les mêmes journaux britanniques l’ont citée disant que l'homme marchait dans la direction opposée, vers la maison de Robert Murat.

Jeremy Wilkins a dit à la presse qu'il promenait son fils de huit mois quand il a rencontré Gerry McCann, qui vérifiait ses enfants. Le producteur de TV a déclaré qu’il n'a pas vu un homme portant un enfant et qu’il n’a pas vu, également, Jane Tanner : "C'était un chemin très étroit et je pense qu'il aurait été presque impossible pour n'importe qui de passer près de moi sans se faire remarqué."

4630e9255d8ce8bb1c885e3a73e07192.jpgAprès quelques semaines réclamant qu’ils ne pourraient pas parler aux médias en raison de la loi portugaise du secret de justice, les McCann ont reçu Antena 3, une chaîne de télévision espagnole, pour une longue entrevue. Gerry McCann a félicité la police portugaise mais, au même temps, les habituels "amis de la famille" ont été cités par les médias britanniques dans une autre attaque à la crédibilité de la police portugaise, qui n’aurait pas enregistré les témoignages donnés par des parents de Madeleine.

Cette accusation est nié par une source de la PJ, qui a indiqué que "tous les interrogatoires formels des McCann ont été enregistrés, mais aucun enregistrement n'a été fait à partir des réunions informelles avec eux."

Les déclarations faites à la police, dans le système légal portugais, sont uniquement employés dans l’enquête et même des confessions ne sont pas évaluées par les tribunaux, car seulement les déclarations faites pendant le jugement sont considérés comme preuves.

Duarte Levy & Paulo Reis 

English version  

06/09/2007

Arguido

Dans le droit portugais, une personne est constituée comme "arguido" (a), un terme juridique qui n'existe pas dans beaucoup d'autres juridictions, quand ils existent des indices d’avoir commis un crime.

Une personne peux demander, elle-même, d’être constitué "arguido", car il bénéficiera alors de droits qu’il n’aurait pas comme témoin : Outre l'obligation d'être accompagné par un avocat dans ses déclarations devant la police, ce qui n’est pas le cas des témoins, un accusé a le droit de ne pas se prononcer. Il a le droit de se refuser à répondre aux questions car, comme potentiel suspect, il agit ainsi dans sa propre défense. Le témoin est obligé de répondre à toutes questions.