Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

03/11/2009

Une vidéo révèle une image de Maddie style "au nord de l'Afrique"

madeleine-mccann-pic-pa-image-3-772173650.jpgLa nouvelle campagne inclut un appel vidéo et des interviews avec Kate McCann

Portugais - Español

Une vidéo avec des images inédites de Maddie, à six ans, bronzée et les cheveux foncés, comme si l'enfant avait passé deux ans dans le nord de l'Afrique ou dans le Sud de la péninsule ibérique, c'est le point principal d'un nouvel appel à témoins que le centre de protection contre l'exploration infantile (CEOP) a lancé hier, en Angleterre, autour de la campagne de Kate et Gerry McCann.
Ce nouvel instrument de la campagne représente une série de photos et d'images vidéos de Madeleine, déjà connues, mais aussi trois images de l'aspect que l'enfant pourrait avoir maintenant, si elle était encore vivante.

La vidéo, traduite en sept langues — anglais, arabe, français, allemand, italien, portugais et espagnol — et spécialement préparée pour internet, prétend faire appel à la conscience d'un éventuel témoin "qui sait ce qui est arrivé à Maddie".
En accord avec Jim Gamble, responsable du CEOP, la vidéo a été préparée avec l'aide de psychologues et vise à convaincre "un ami ou un parent de la personne responsable de la disparition de la fillette" qu'elle serait en train de "faire une chose juste". "La personne que nous prétendons toucher est probablement un conjoint, un familier, un ami ou un collègue de travail de la personne ou des personnes qui ont été impliquées dans la disparition de Madeleine," a dit le responsable du CEOP soulignant qu'il "était plus que probable qu'ils, ou quelqu'un de proche d'eux utilisent internet pour rechercher toutes les actualisations qui peuvent suggérer que la police soit très proche de découvrir la vérité."
La vidéo révélée maintenant inclut de nouvelles images virtuelles de Maddie qui viennent s'additionner à la précédente photo élaborée aux États-Unis par le Centre National pour les Enfants Disparus et Exploités (NCMEC), et qui représentait Maddie avec un aspect "plus américain".
Le CEOP parie sur Internet pour divulguer le nouvel appel — le premier dans son genre — et espère que le message parvienne au monde entier au travers des blogs, mais aussi via les réseaux sociaux comme Facebook et Twitter.

La Police Judiciaire exclue de la campagne

Le CEOP ne travaille pas avec la Police Judiciaire, pourtant l'autorité à qui est confié l'enquête de la disparition de Madeleine McCann, mais promet que toutes les informations reçues et pertinentes seront transférées à la police du Leicestershire, "qui va partager avec les détectives portugais".
"Je n'ai pas connaissance de cette nouvelle campagne ni de l'appel", a dit une source de la PJ montrant une certaine réserve quant à la collaboration avec le CEOP :" c'est cet organisme qui en 2007 a demandé aux touristes les images prises à Praia da Luz et de qui l’on n'a rien reçu par la suite," a dit le même inspecteur.
Après la disparition de Maddie, cet organisme a demandé aux touristes qui ont visité Praia da Luz d'envoyer les photos de leurs vacances pour qu'elles puissent être comparées avec une banque de données d'images de pédophiles du Royaume-Uni et d'autres criminels.
La nouvelle campagne, d'après un responsable du CEOP, a l'appui de la police du monde entier, en particulier Interpol, de Europol, de la police australienne, nord-américaine, canadienne et des Émirats Arabes Unis. Le nouvel appel lancé par le CEOP, en accord avec Jim Gamble — connu en Angleterre pour sa responsabilité dans l'opération ORE — prétend répondre à la frustration de Kate et Gerry du manque de nouveaux indices et pistes.
"On est extrêmement gréés au CEOP pour le lancement de ce nouveau message dans le monde entier de manière si efficace. Il est vital qu'il soit vu de la manière la plus ample", a dit le couple dans un communiqué.

* L’original de cet article est publié en portugais sur l’autre blog de Duarte Levy (ICI)

13/04/2009

A Verdade da Mentira - Maddie McCann (Portugais)

Merci a "Thelastdoor" & Dailymotion

11/04/2009

Maddie : Ce qui se cache derrière la vérité

Ce n’est qu’après avoir pris connaissance de la conclusion du documentaire basé sur le livre "Maddie : La Vérité du Mensonge", de Gonçalo Amaral et de sa prochaine transmission à la télévision portugaise, que les McCann ont compris l'urgence de montrer au public anglais leur version de l'histoire.

L’information a été confirmée par une source proche du couple.
Selon la même source, "la campagne lancée à Algarve n’a été qu’une manière de préparer et de justifier le documentaire qu’ils veulent montrer au public anglais le plus vite possible."
Si le documentaire avec la version de Gonçalo Amaral va être premier à être transmis au le Portugal, même avant du second anniversaire de la disparition de Maddie, la version donnée par les McCann a déjà assuré une plus grande diffusion en Europe : au Royaume-Uni le canal Channel 4 va transmettre le documentaire récemment filmé à Praia da Luz et divers contrats ont déjà été négociés, y compris pour le Portugal où le canal choisi est SIC.
Basé sur le livre écrit par l'ancien responsable de l'enquête officielle à la disparition de Maddie, écartée de l’affaire par des pressions politiques au plus haut niveau du gouvernement anglais et portugais, le documentaire de Multimédia Valentim de Carvalho n'apporte pas grandes nouveautés, mais, en la vertu des images, il détruit complètement la version d'un prétendu kidnappeur comme Kate et Gerry McCann ont toujours prétendu.
Disponible en Portugais et en Anglais, le documentaire de Multimédia Valentim de Carvalho a été dirigé par Carlos Coelho Da Silva, produit par Manuel S. du Fonseca et écrit par Nuno Ramos de Almeida.

Duarte Levy

English version

10/03/2009

Le mensonge de Gerry McCann

Gerry McCann a confirmé hier devant à la commission parlementaire qu’un des porte-parole du couple s'est réuni avec les chefs de rédaction et les directeurs des journaux britanniques afin de contrôler les informations qui étaient publiées. Quelques moments auparavant, pendant le même interrogatoire, le père de Maddie disait aux membres de la commission permanente qu’il n'a pas jamais eu l'impression de contrôler les médias et qu'ils [les McCann] ne sont jamais intervenus dans l'"agenda" suivi par les journalistes qui ont accompagné la disparition de leur fille à Praia da Luz.

La contradiction de ses déclarations n'a pas été l’objet d'une demande de clarification de la part des membres de la commission et la vidéo de l'interrogatoire va garder pour l'histoire le mensonge de Gerry.

Português - English

Gerry McCann & Jeremy Paxman

Jeremy Paxman : Et bien, toute à l'heure j'ai parlé à Gerry McCann. Je lui ai demandé s'il avait été choqué par la façon dont les médias s'étaient comportés.

Gerry McCann : C'est plus que choqué… euh… Nous étions blessés…euh… nous avons eu le sentiment qu'il y a eu du tord total fait à notre fille, qui est toujours disparue. Et à vrai dire, c'est la chose qui est la plus difficile à pardonner. …. euh…. Il n'y a eu aucun respect pour cela. Il n'y a eu aucun respect pour les sentiments de Kate et de moi-même,… euh… nos autres enfants, en fait, toute notre famille.

Jeremy Paxman : Pensez-vous que vous étiez naïfs ?

Gerry McCann : Je …. ça … bien sûr nous étions naïfs… dans le sens où nous n'avons jamais été exposés aux médias précédemment et je… je pense, cependant, que nous avons été mieux protégés que beremy… beaucoup de personnes, Jeremy.

Jeremy Paxman : Mais ensuite vous avez eu tout ce cirque médiatique….

Gerry McCann : C'était vraiment un cirque.

Jeremy Paxman : …. campait dehors, autour de vous, mais vous avez collaboré avec eux quand cela vous arrangeait, n'est ce pas ? Et vous alliez annoncer des séances photo et si oui ou non vous alliez parler ce jour là - ou peut-être demain ou le jour suivant. Pensez-vous…. pensez-vous qu'à un certain degré…. vous avez récolté un tourbillon ?

Gerry McCann :  (sourire) nous avons récolté un tourbillon ? - Non, (toux). Je présume que vous prenez beaucoup une position « d'avocat du diable » ici sur ce que vous faites. Nous avons des objectifs très précis ce que nous voulions, et n'importe quels parents saisiraient l'occasion d'essayer d'apporter de l'information dans l'investigation qui pourrait aider à retrouver notre fille. Et c'est ce qu'étaient nos objectifs précis. …. Euh…. Je pense que l'une des choses que nous ferions probablement légèrement différemment est la…. la ligne de démarcation entre "quand les médias traitent une histoire.… euh… quotidiennement » ce qui s'est produit et a parlé aujourd'hui de quand …. euh… nous avons terminé nos voyages… euh…. en particulier en Allemagne, la Hollande, le Maroc, où nous avons estimé qu'il pourrait y avoir de l'information importante, nous sommes resté au Portugal parce que d'un point de vue émotionnel nous n'étions pas prêts à partir, et nous nous sommes sentis le plus près de Madeleine là-bas, et nous nous sommes entièrement attendus, à ce moment là, à la diminution de l'attention des médias, et…. et ça n'a pas été le cas. Et je pense, avec du recul, nous aurions probablement dû tracer une ligne beaucoup plus claire dans le sable, et aussi au sujet d'être pris en photo.

Jeremy Paxman : Nous, le consommateur, bien sûr, voyons cette bousculade de photographes et caméramans et journalistes entourant un couple à qui une chose terrible est arrivée, et nous ne le voyons que d'un côté, mais à quoi cela ressemble t-il quand vous êtes de l'autre côté ?

Gerry McCann : C'est très intimidant, en particulier quand vous n'avez jamais connu quelque chose de pareil auparavant et je dois dire quand je suis revenu du commissariat de police,…. euh …. le vendredi 4 mai et ai vu la masse de médias… euh… internationalement rassemblée, je .....ça semblait ... la perspective de les avoir…. euh…. marchant sur le pas de la porte, envahissant votre vie privée, fouillant n'importe quoi de, vous savez, vos jours d'école jusqu'à potentiellement l'université, jusqu'aux choses qui n'ont absolument aucun intérêt dans la recherche en cours, m'a rempli de d'effroi.

Jeremy Paxman : Tirez-vous une leçon au sujet de ce qui devrait être fait ? Je veux dire, c'est une question très générale, mais tirez vous une leçon ?

Gerry McCann : Je veux dire….De manière simple  - et c'est une manière simple parce que le règlement et la loi l'entourant et l'autorégulation est manifestement assez complexe, mais ce que nous réclamerions est une certaine action - et si c'est un pas en arrière nous voulons un reportage plus responsable et nous voulons qu'il y ait prise de responsabilité pour ce qui est écrit, en particulier quand cela a le potentiel de causer de sérieux dommages…. euh…. les vies des gens, et je ne sais pas comment une famille qui a été moins soutenue que nous aurait pu faire face, parce que nous avons eu un moment très, très près de destruction totale.

Jeremy Paxman : Pouvez-vous nous dire en conclusion, ce qui se passe avec la recherche de Madeleine maintenant ?

Gerry McCann : Je pense qu'une chose, aujourd'hui, que nous voudrions souligner à nouveau est que la recherche de Madeleine est tout à fait en cours. … euh… nous avons…. euh…. beaucoup d'activité qui se passe en coulisse…. euh…. Nous en parlerons en public quand nous pensons avoir besoin de plus d'informations dans un secteur spécifique. Mais… euh…. Le fonds Madeleine… euh… finance une recherche en cours. Nous tenons absolument à travailler avec les autorités ici ainsi qu'au Portugal, pour essayer au grand, grand minimum de trouver Madeleine ou trouver qui l'a prise.

Jeremy Paxman : Gerry McCann, merci.

Gerry McCann : Merci.