Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

28/06/2009

Détectives recherchent un lien entre la disparition de Maddie et Yeremi

Sept suspects : un pour chaque jour de la semaine
PressDisplay.com - Daily Ex..jpgLes deux ex-policiers engagés par Kate et Gerry McCann veulent interroger un citoyen anglais "dont ils ignorent s´il était présent à Praia da Luz quand Madeleine a disparu" et qui est actuellement en prison en attente de son jugement pour homicide. L´homme, dont l´identité n´a été révélée ouvertement par aucun "tabloïd" anglais, est un expatrié britannique qui a vécu dans diverses régions de l´Espagne, dont la Gran Canaria, pas loin du lieu où Yeremi a disparu en mars 2007.
Les deux enfants ont disparu en 2007 et les "coïncidences" s´arrêtent là, comme le confirment les enquêteurs espagnols et portugais qui ont travaillé sur les deux affaires, ce qui n´a pas empêché le "Daily Express Weekend" de donner la parole à la mère de Yeremy, Ithaisa Suarez, dans son édition d´aujourd'hui, demandant si le nouveau suspect ne serait pas mêlé à la disparition du petit garçon. Selon ce "tabloïd", qui cite l’ex-policier Dave Edgar, le supposé suspect est l´une des "sept personnes intéressantes" qui devront être interrogées dans l´enquête à la disparition de Maddie.
Après plus de deux ans, comme l´avaient déjà fait les détectives privés engagés précédemment par le couple McCann, les ex-policiers suggèrent une éventuelle liaison aux affaires en Espagne : "ils veulent savoir si la disparition de Madeleine est liée en quelque sorte au kidnapping de Yeremi dans la Gran Canaria le 10 mars 2007", dit le "Daily Express Weekend" citant Edgar.

PResize.php.jpgAmaral entre les livres les plus vendus

Selon le GfK Retail & Technology en Boek.be,  le livre de Gonçalo Amaral, intitulé "Maddie : de waarheid achter deleugen",  la traduction flamande de "Maddie : a verdade da mentira" a fait son entrée dans le top 10 des livres le plus vendus en Belgique.

Duarte Levy

Em Português

 

NOTE : Toutes les informations publiées par moi sur ce blogue ou dans n´importe quel autre blogue, sans oublier les médias avec qui je continue à travailler, sont authentiques et ont toujours été vérifiées auprès de plusieurs sources comme il est requis à un journaliste. Il est évident que je suis toujours prêt à défendre en justice contre toute allégation contraire. En autre, toute question qui n’aurait pas un lien direct avec mon travail et qui relève de ma vie privée, en particulier les commentaires qui ont été faits récemment après la fin d’une relation amoureuse de plusieurs mois, ne mérite pas de réponse… en tout cas pas ici.

14/02/2008

Nouvelles affiches de Maddie pour l'Espagne

3ded8aaa14026db7be1820ad0eb7d96e.jpgNeuf mois après la disparition de Madeleine McCann, deux nouvelles affiches ont été divulgués ou la photo de la petite britannique apparait associée à Mari Luz Cortés et Yeremi Vargas, les deux enfants espagnols disparues, respectivement, à Huelva et dans les Canaries.

De la taille A3, les affiches (voir photos), qui seront distribués en Espagne, ont été annoncés par le responsable en relations publics du couple McCann, Clarence Mitchell, comme étant "un geste de courtoisie" envers les familles des enfants espagnols mais aussi la poursuite des recherches de Madeleine. Annoncé depuis l’année passée, la campagne aurait couté 4 mil euros pour un total de 18 mil affiches.

8af38c378a02749c7aed6981cade443b.jpgPour rappel, Mari Luz est porté disparue depuis le 13 janvier et Yeremi Vargas depuis le 10 mars de l’année passé. A plusieurs reprises la campagne du couple McCann a voulu associer la disparition de leur fille Maddie à celle des deux enfants espagnols, sans pour autant arriver à convaincre les autorités espagnoles ou portugaises qu’ont toujours affirmée qu’il s’agissait de trois cas bien distincts.

La famille de Mari Luz n’avait pas été prévenue de l’initiative des McCann mais ont apprécié le geste. "C'est important si ca peux aider à retrouver Mari Luz", à dit son oncle.

26/12/2007

Parents de Yeremi dissocient son cas de celui de Madeleine

59a59cebcfd879c55f28cc2c252468f2.jpgLes parents du jeune espagnol Yeremi Vargas, ont manifesté leurs réticences en comparer la disparition de leur fils à celle de Madeleine McCann : "Ses parents ont opté pour une autre manière, que nous respectons, mais nous ne recherchons pas une telle répercussion (des média). Ils nous ont invités à aller en Angleterre participer dans des réunions avec eux et enregistrer un programme, mais nous avons refusé. Nous considérons qu’il s’agit d’un cirque inutile qui n'apporterait rien de positif dans notre recherche de Yeremi".

c1767045939c2e792dd4e7d6ec371182.jpgYeremi (Jeremi) Vargas, âgé de 7 ans, est disparue du village de Vecindario, Gran Canaria, le 10 mars. Le jeune garçon est disparu d’un terrain devant la maison de ses grands-parents, ou il jouait avec deus autres enfants. Neuf mois après sa disparition, ses parents ont souligné la différence entre la façon dont ils voient leur cas et celui de la famille McCann.

Malgré le travail de la Police espagnole, que poursuit toujours son enquête, le cas de Yeremi reste aussi mystérieux que celui de Madeleine. La police espagnole et ses collègues portugais ont même comparé leurs informations à propos des deux cas : l’identité des touristes présents, le nom des bateaux présents dans la région, les listes de pédophiles connus, entre autres.

Les parents de Yeremi José Vargas, Juan et Ithaisa, ont maintenant été obligés de déposer plainte auprès de la Guardia Civil après avoir découverte qu'il y a des sites sur l'Internet qui avaient employé l'image de leur fils pour demander l'argent. Le couple avertie que tout site internet "que demande de l'argent pour aider aux recherches d’Yeremi est un fraude".

Site officiel de Yeremi Vargas

Informations en français

01/09/2007

Arrestation après tentative d’enlèvement au même village d’où est disparue Yeremi Vargas

bfdddcf954b864316fff822c5c59cb6b.jpg

La Guardia Civil – police espagnole – à arrêté hier un homme de 39 ans pour tentative d’enlèvement d’une jeune fille de 11 ans dans la ville de Vecindario (Gran Canaria), la même d’où est disparue Yéremi Vargas le 10 mars. L’individu, (D.M.P.) à bord d’une camionnette blanche, à essayé de pousser l’enfant vers l’intérieur. N’arrivant pas, et vu l’intervention de plusieurs témoins, il à du prendre la fuite. Arrêté par la Guardia Civil, et présent au juge, l’homme reste en liberté jusqu’au jugement.

Vu la coïncidence, la police à ouvert une enquête que, pour le moment, n’a pas permis d’établir une relation entre les deux cas. 

Milagros Suárez, la tante de Yeremi, en déclarations à « SOS Madeleine », avance qu’il n’y aurait pas de liaison entre les deux affaires mais que la réaction des témoins de la tentative d’enlèvement « prouve que la disparition d’Yeremi à servi à réveiller les gens pour les dangers qui encourent les enfants ». Milagros Suárez, confirme encore que la police continue à investiguer la disparition de Yeremi, et s’est montré confiante dans leur travail.

Dans la presse espagnole on parle déjà de village maudit car c’est aussi à Vecindario que plusieurs autres enfants on été enlevés. C’est aussi dans cette ville qu’on avait vu, pour la dernière fois, la jeune Sara, de 15 ans, retrouvé morte plus tard.

Yeremi Vargas, de 7 ans, est disparu devant la maison de ses grands-parents le 10 mars, sans laisser la moindre trace.

Pendant leur passage à Madrid, Gerry et Kate McCann on reçu une lettre de soutien de la famille Vargas et on demandé que les deux cas puissent être vues dans une perspective européenne.

Même si les deux disparitions n’on pas de liaison apparente entre elles, existent plusieurs points communs dans les deux histoires : les deux disparitions on eu lieu dans un endroit de vacances et, dans les deux cas, il existe une énorme communauté britannique résidente dans la région.